lemag
ECFR : La contre-radicalisation, un point faible du Maroc ?

Résumer la lutte contre la radicalisation, à un programme de réforme du discours religieux, serait contre-productif. Londres : ‘’Le fait que les services de sécurité marocains aient contrecarré un grand nombre de complots terroristes indique que de nombreux jeunes marocains restent sensibles aux messages extrémistes.’’

WIR 2018 : MENA, la région la plus inégalitaire au monde

Le décile supérieur, dans les sociétés nord-africaines et moyen-orientales, captait 61% des revenus nationaux. Paris : En Afrique du nord et Moyen-Orient, les 10% les plus riches s’accaparent 61% de la richesse nationale.

Combien y a-t-il d’entreprises marocaines ‘mondialisées’ ?

Très peu, en dépit du fait que le Maroc est l’un des seuls 5 pays africains à en posséder. Genève : Très peu, en dépit du fait que le Maroc est l’un des seuls 5 pays africains à en posséder.

Ambassadeur Nebenzya : Daech se tourne vers les casinos virtuels pour se financer

Les jeux d’argent sont interdits en Islam. Pourtant, Daech qui se prétend ‘califat islamique’, semble faire fi de cet interdit. Moscou : Les jeux d’argent sont interdits en Islam. Pourtant, Daech qui se prétend ‘califat islamique’, semble faire fi de cet interdit.

keyboard_arrow_right
Revue du Web. Quand le Maroc copie une campagne québecoise de prévention routière

Une campagne de prévention routière marocaine un peu trop inspirée d'une campagne québecoise, Uber suspend ses activités au Maroc, Ahed Tamimi en Wonder Woman, un appel au viol envers Rokhaya Diallo... Découvrez le meilleur et le pire des réseaux sociaux. Commençons cette revue du Web par ce flagrant copier-coller d'une publicité québecoise de prévention routière, qui s'est retrouvée dans les rues d'Agadir... Uber suspend ses activités au Maroc Les taxis ont gagné: Uber décide de suspendre son activité au maroc. Cela déplait, inquiète et interpelle quant à l’état de nos transports... Ahed Tamimi en Wonder Woman Le créateur du fameux portrait de Che Guevara a transformé la jeune icône palestinienne, Ahed Tamimi, en Wonder Woman. Un appel au viol envers Rokhaya Diallo Tollé sur les réseaux sociaux suite à l’appel au viol d’une militante ultra laïque, Fatiha Boudjahlat, envers Rokhaya Diallo, journaliste et activiste dans le domaine de la défense…

Fès : Un enfant enlevé devant son école

Il allait rejoindre son école quand des hommes, à bord d’un véhicule tout terrain, l’ont kidnappé sous les yeux de son frère, dans le quartier Route d’Imouzzer à Fès. Le garçon de 8 ans a été enlevé vers 8h30, ce mercredi 21 février 2018. À midi, les élèves de l’école « Dar Al Ouloum », ainsi que leurs parents, étaient encore sous le choc. Des témoins oculaires racontent à L’Economiste que le frère de l’enfant a tenté de s’accrocher à la voiture en hurlant. Mais les kidnappeurs l’ont repoussé loin sous les yeux des autres élèves. Le mode opératoire laisse penser à un règlement de compte et un acte extrêmement bien préparé. À l’heure où nous mettons en ligne, les services sécuritaires de la capitale spirituelle s’activaient pour identifier les commanditaires du rapt et les arrêter. Une enquête est diligentée sous la supervision du parquet. Un communiqué officiel de la DGSN est attendu dans les prochaines…

Une bonne moisson pour Crédit du Maroc | Challenge.ma

2017 a été une belle année pour Crédit du Maroc (CDM) qui a réalisé des résultats conformes aux objectifs escomptés. Et, le top management n’a pas caché sa satisfaction lors de la présentation des résultats financiers annuels de la banque le 20 février à Casablanca. « La dynamique commerciale s’accélère et la profitabilité s’améliore de plus en plus », s’est réjoui Baldoméro Valverde, Président du directoire de Crédit du Maroc. Ainsi, dans les détails, le résultat net part du groupe enregistre une performance de plus de 18% à fin décembre 2017, à 365,4 millions de DH. Le résultat brut d’exploitation est en baisse de 3,0% à 998,2 millions de DH, sous l’effet de la hausse de 4,5% des charges générales d’exploitation, elles-mêmes alourdies par des éléments d’ordre exceptionnel. Le top management a aussi souligné qu’en dehors des éléments exceptionnels, les charges générales d’exploitation restent stables et le…

Jerada: Présentation d'un projet pilote de valorisation des résidus miniers

Une commission relevant du ministère de l’Energie, des Mines et du développement durable a présenté, mardi à Jerada, un projet pilote portant sur les moyens à même de valoriser les résidus miniers provenant de l’exploitation du charbon dans cette région. Ledit projet, présenté lors d’une rencontre marquée par la présence des représentants de la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC), d’investisseurs et de directeurs d’établissements publics dans la région de l’Oriental, met l’accent sur les différentes voies de valorisation, notamment l’utilisation des déchets miniers de charbon à Jerada, estimés à environ 25 millions de tonnes, dans la construction des routes, la production des briques, le ciment et le bétonnage. S’exprimant à cette occasion, le conseiller du ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Addi Azza, a fait savoir que le traitement des résidus miniers devra passer par plusieurs…

Total Maroc et Saham Assurance joignent leurs forces

Une première au Maroc : Total Maroc et Saham Assurance lancent une offre qui permet aux chauffeurs de taxi et de camions disposant de la carte de fidélité Total Club de convertir leurs points de fidélité en une assurance hospitalisation Saham Assurance. En convertissant 30.000 ou 50.000 points Club, le client du programme Total Club est assuré par Saham Assurance pour douze mois, ainsi que sa femme et ses enfants. L’assurance prend en charge les visites médicales en cours d’hospitalisation, le séjour (normal, en réanimation ou en soins intensifs), les honoraires des chirurgiens et anesthésistes, le bloc opératoire, la pharmacie médicale ou chirurgicale, la surveillance médicale, la biologie en cours d’hospitalisation et la radiologie en cours d’hospitalisation. Près de 30.000 professionnels de la route détenteurs de la carte de fidélité Total Club sont concernés. Ce partenariat s’inscrit parfaitement dans la mission de Total : se réinventer…

« Mazagan, mémoires partagées », de Mustapha Jmahri

Mazagan, mémoires partagées est le dix-neuvième ouvrage de la série intitulée Les cahiers d’El Jadida, créée par M. Jmahri en 1993. Journaliste et essayiste, Mustapha Jmahri vit, travaille et écrit pour sa ville natale, El Jadida. Un attachement parfois narcissique à une ville qui cherche toujours à passer de son glorieux passé vers un avenir meilleur en faisant face à un présent aux mille et un défis. C’est un livre de 144 pages regroupant des chroniques consacrées à une quinzaine de personnalités et de familles marocaines ou étrangères qui ont toutes vécu dans la cité d’El Jadida-Mazagan et qui, à des titres divers, ont marqué son histoire. Pour l’auteur, «il s’agit de personnalités mazaganaises originaires du terroir, comme Nahon, Brihoum et Belfakir; ou d’autres, comme Netto, Darrigrand et Alessi, venues de contrées lointaines allant de Gibraltar à Tunis, de Paris à Berne, ou de la ville de Larédo, en Espagne, et jusqu’à la Pologne.»…

28févr.
De 19:30 à 21:30

Cinékino: Wild // Sauvage

Goethe-Institut Rabat 7, rue Sana'a Rabat 10000 Morocco
02mars
Festival MarocFolies - Auditions et sélections
Institut français de Casablanca 121 Boulevard Zerktouni Casablanca 20340 Morocco

A 16:00

02mars
Castillero - Leon - Parra
Medina ART Gallery 34, Rue Antaki Imm. Baudouin Tangier 90100 Morocco

De 19:30 à 22:30

05mars
Projection de cinéma: La novia
Instituto Cervantes de Casablanca 31, Rue d'Alger Casablanca 20070 Morocco

De 20:00 à 21:30

08mars
Exposition Bo’jloud, Dounia Fikri
Instituto Cervantes de Casablanca 31, Rue d'Alger Casablanca 20070 Morocco

De 20:00 à 22:00

play_arrow
Conférence de presse de Sergueï Lavrov et de son homologue algérien Abdelkader Messahel

play_arrow
LA FORME DE L'EAU Bande Annonce ✩ The Shape Of Water, Guillermo Del Toro, Science Fiction (2018)

play_arrow
Les employés de la Samir manifestent à Rabat à l'occasion du 20 février