lemag
Henley & Partners : Le passeport marocain, peu puissant en Afrique

Le voyageur marocain est désavantagé par son passeport, comparé à d’autres voyageurs africains, comme les seychellois, les mauriciens, les sud-africains ou les kényans. Londres : Le voyageur marocain est désavantagé par son passeport, comparé à d’autres voyageurs africains, comme les seychellois, les mauriciens, les sud-africains ou les kényans.

Dans le vieux Mossoul, les corps de jihadistes empoisonnent la vie des habitants

Mossoul (Irak) - Pendant trois ans, ils ont rendu la vie impossible aux habitants de Mossoul. Six mois après avoir été défaits, les jihadistes continuent de leur empoisonner la vie dans la vieille ville où personne ne veut se charger de leurs encombrants cadavres.

Italie: "les élections tuent la langue", dénonce un académicien

Rome - Les élections législatives du 4 mars en Italie sont en train de "tuer l'italien", notamment en raison de la pauvreté du langage utilisé dans les débats, a estimé dimanche le président de l'Accademia della Crusca, Claudio Marazzini.

Les plus riches ont accaparé 82% de la richesse mondiale créée en 2017 (Oxfam)

Davos (Suisse) - 82% de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1% le plus riche de la population de la planète, les femmes payant le prix fort de ces inégalités, a dénoncé lundi l'ONG Oxfam.

keyboard_arrow_right
Le Roi reçoit les cinq nouveaux ministres que le Souverain nomme membres du gouvernement

Le Roi Mohammed VI a reçu lundi 4 Joumada 1-er 1439 H, correspondant au 22 janvier 2018, au Palais Royal à Casablanca, les cinq nouveaux ministres, en présence du chef du gouvernement, que le Souverain a nommés membres du gouvernement conformément aux dispositions de l’article 47 de la Constitution. Il s’agit de : M. Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville. M. Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique M. Anas Doukkali, ministre de la Santé. M. Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine. M. Mohamed El Gharass, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche…

Maroc: une "année record" pour le trafic aérien, +11,63% du nombre des passagers (ONDA)

Casablanca – Le trafic aérien a connu une importante progression au Maroc en 2017, avec une hausse de 11,63% du nombre des passagers ayant transité par les différents terminaux du Royaume, annonce, lundi, l'Office national des aéroports (ONDA). "L’année 2017 est une année record pour les aéroports du Royaume qui ont accueilli 20.357.866 passagers, soit une forte hausse de l’ordre de +11,63%", se réjouit l’ONDA, qui rappelle qu’une évolution à deux chiffres "n’a plus été atteinte depuis l’année 2010". A l’exception des segments de l’Afrique et du Maghreb qui ont connu une légère augmentation, les autres marchés ont enregistré de fortes hausses, notamment l’Europe (+12,17%), le Moyen et Extrême Orient (+13,08%), l’Amérique du Nord (+28,02%) et l’Amérique du Sud (+106,23%), selon un document de l’Office sur l’activité aéroportuaire pour l’exercice précédent. Ainsi, l’aéroport Mohammed V a dépassé, pour la première…

L’OCP au Maroc: la recherche en retard d’une guerre

Sur environ 21000 employés que comptait l’OCP en 2016, 170 seulement faisaient partie du département Recherche et Développement (R&D), soit 0,8 % ses effectifs (1). A titre d’exemple, la R&D dans les industries chimiques ou pharmaceutiques multinationales représente en moyenne 10 à 15% des effectifs totaux, soit jusqu’à 20 fois plus (2). Or l’OCP, même si elle est aussi une entreprise minière, produit surtout différentes formes d’acide phosphorique et d’engrais. Le niveau de la recherche devrait donc être comparable à celui des grands groupes pharmaceutiques et chimiques à l’étranger. Ce n’est pas tout. Après presque cent ans d’existence, l’OCP continue à réaliser la totalité de son chiffre d’affaire sur plus ou moins les mêmes trois familles de produits à faible valeur ajoutée, à savoir la roche phosphatée, l’acide phosphorique brute et les engrais (à base de mélanges phosphates/azote). Premiers pas Après des…

L’Algérie ou la stratégie de l’insulte permanente

C’est devenu presque un marronnier dans la diplomatie algérienne. Quand on veut briller dans les casernes, se positionner sur une estrade politique, prendre place sur une éventuelle rampe de lancement, il faut taper durement sur le Maroc, l’accuser de tous les maux, lui faire porter la responsabilité de tous les échecs domestiques. C’est devenu depuis longtemps l’unique sport national de la diplomatie algérienne, son seul défouloir, son unique raison d’être. Hier encore le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel s’y est essayé avec le succès mitigé et le violent retour de bâtons que l’on connaît. Aujourd’hui c’est au tour du Premier ministre Ahmed Ouyahia, l’héritier présumé d’une incertaine, et tout aussi violente, guerre de succession, qui livra sa petite dose de venin et de haine contre le Maroc. Comme si s’en prendre au Maroc s’est imposé comme une rubrique obligatoire du délire sectaire algérien. Mais cette violence…

24janv.De 20:00 à 22:00
Concert : Figaro si, Figaro là

Complexe Culturel Al Houria

25janv.A 20:30
Cinéma Art & Essai - Carré 35 d’Eric Caravaca

Institut français de Casablanca 121 Boulevard Zerktouni Casablanca 20340 Morocco

play_arrow
CNSS : Vers un télédéclaration obligatoire?

play_arrow
L'addiction des jeunes au cœur du débat