Revue de la presse quotidienne internationale d’Afrique australe

Johannesburg – La presse en Afrique australe, paraissant lundi, s’est intéressée à des sujets se rapportant notamment à la situation politique en Afrique du sud, l’impact de la récente réduction des cours des hydrocarbures en Zambie et la situation des champions paralympiques namibiens.

En Afrique du sud, le quotidien The Times a commenté les festivités, organisées dimanche en Afrique du sud, pour fêter le 105è anniversaire de la création du Congrès National Africain (ANC, au pouvoir).

Le journal revient en particulier sur le discours prononcé à cette occasion par le président Jacob Zuma, également chef de l’ANC, soulignant que ce dernier a raté une occasion d’or pour rompre avec la rhétorique habituelle pour montrer que l’ANC dispose réellement d’un plan pour faire sortir l’Afrique du sud de la crise économique dans laquelle elle se bat.

Les observateurs ont relevé, dans le discours du président, un manque de toute volonté de régler les problèmes dont souffre le pays, y compris la corruption et le clientélisme dans les rouages de l’Etat et au sein de l’ANC, indique la publication, soulignant que Zuma a tenté, durant les festivités, de projeter l’image d’un leader confiant en dépit des coups qu’il a subis notamment en 2016 avec les revers essuyés par l’ANC lors des élections communales d’août dernier.

En Zambie, le quotidien Lusaka Times a focalisé sur la récente décision du gouvernement de réduire les prix des produits pétroliers, soulignant que cette décision aura un impact très important sur le consommateur.

Cette décision permettra d’alléger les pressions sur les consommateurs, en particulier en cette période de crise économique, note le journal, ajoutant que la réduction des prix des hydrocarbures encouragera également les flux des capitaux et redynamisera l’activité économique.

En Namibie, le quotidien The Namibian a choisi de focaliser sur la situation des champions namibiens des jeux paralympiques, notant que ces champions, qui ont remporté cinq médailles lors des Jeux de Rio de Janeiro, n’ont reçu aucun hommage.

En dépit des initiatives entreprises, les athlètes namibiens n’ont eu droit à aucune reconnaissance, note le journal, rappelant les promesses faites à ces athlètes avant les JO de l’été dernier.

D’après la publication, la réduction du budget du ministère du sport l’année dernière n’a pas arrangé les choses de ces athlètes qui vivent dans une situation sociale difficile.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.