« Les religions, la parole et la violence », pourquoi tant de haine ?

Entretien avec Claude Hagège – Linguiste, professeur au Collège de France.
Un mot peut résumer à lui seul tout le paradoxe : « jihad ». Dans le Coran, le jihad est le symbole de l’effort fait sur soi, pour se maîtriser. Dans la réalité contemporaine, le jihad est devenu la violence faite aux autres, aveuglément. Dans « Les religions, la parole et la violence », le grand linguiste Claude Hagège s’interroge : à quoi servent ces paroles que sont les religions ?

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.