lemag

Laâyoune accueille le «2018 Practical Impact Alliance Co-design Summit»

Rédigé le 29/11/2018
MAP


La ville de Laâyoune abrite, du 25 novembre au 1er décembre, le «2018 Practical Impact Alliance Co-design Summit», co-organisé par la Fondation Phosboucraa et la prestigieuse Université américaine Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Cette rencontre porte sur une nouvelle approche de l’entrepreneuriat basée sur le co-design, une formation originale dispensée par les experts MIT pour accompagner les aspirants entrepreneurs vers la créativité et l’innovation en favorisant le développement de solutions collaboratives à des défis socio-économiques locaux, indiquent les organisateurs.

Sous forme de workshops, ce sommet réunit les jeunes aspirants à l’entrepreneuriat, l’écosystème entrepreneurial local et les membres du réseau Practical impact alliance (PIA) du MIT. 

Les participants vont appliquer la méthodologie co-design du D-Lab pour identifier et développer des idées entrepreneuriales pour le développement de l’économie locale.

Cette approche, qui fait la renommée mondiale du Massachussetts Institute of Technology, vise à créer une dynamique entrepreneuriale nouvelle avec pour objectifs et axes d’interventions l’acquisition d’un savoir, le développement d’un network et surtout le changement de mentalité et d’approche.

Précédé d’une phase de pré-sélection et de formation d’une durée de trois semaines dispensée du 12 octobre au 2 novembre à des jeunes des 3 régions du Sud du pays, motivés et intéressés par l’entrepreneuriat, le sommet est un laboratoire d’idéation qui favorise l’échange, l’apprentissage et l’expérience.

A l’issue des cinq jours du «2018 Practical Impact Alliance Co-design Summit», les groupes participants aux différents ateliers devront présenter leurs projets, lors de la cérémonie de clôture qui se déroulera au Palais des Congrès à Laâyoune.

Ces projets bénéficieront d’un suivi et d’un accompagnement, ainsi que d’un ensemble de propositions qui seront présentées par le D-Lab à la Fondation Phosboucraa, chargée de mettre en œuvre ces projets dans les prochains mois.