lemag

Quelque 120 jeunes animent à Rabat un forum national de dialogue

Rédigé le 23/11/2018
MAP

Le Forum national de dialogue-Maroc, qui s'inscrit dans l'événement annuel relatif au programme "Voix des jeunes méditerranéens" (VJM), a démarré, jeudi à Rabat, avec la participation de quelque 120 jeunes représentant des centres de débat dans différentes régions du Royaume. 

Cet événement de deux jours (22-23 novembre) est le résultat d'une série de formations en cascade dispensées à l'échelle nationale par cinq centres de débat du programme VJM de différentes régions, dont les équipes se réuniront pour parlementer de sujets différents qui revêtent un grand intérêt pour les jeunes en particulier et qui sont directement liés aux agendas politiques nationaux et régionaux.

VJM est un réseau de jeunes reliant des acteurs civils et éducatifs et des décideurs politiques en Europe et dans les pays du voisinage sud (sud de la Méditerranée et Europe). Coordonné par la Fondation Anna Lindh, cofondée par le British Council et développé avec plusieurs partenaires, le programme offre une plate-forme pionnière destinée à ouvrir les portes aux jeunes afin qu’ils puissant façonner les discours politiques et médiatiques. 

Il ambitionne de donner aux jeunes les moyens de développer une culture de dialogue, de contribuer aux politiques publiques, de façonner le discours des médias et de créer une compréhension mutualisée avec leurs pairs de la Méditerranée sur la manière de traiter des problèmes d'intérêt commun de leurs communautés respectives.

Selon la responsable des programmes et de la gouvernance au British Council, Ghizlane Laachir, VJM est un programme de discussions interculturelles qui dispose du plus grand réseau de dialogue des jeunes dans la région Afrique du nord/Moyen-Orient.

Dans une déclaration à la MAP, elle a souligné que cet événement s’assigne comme objectif d’inciter les bénéficiaires du programme à donner le meilleur d'eux-mêmes et valoriser leurs aptitudes et leurs compétences en matière de débat, de faciliter le dialogue entre les intervenants de la communauté et les décideurs politiques afin de promouvoir les vertus et le rôle des débats de jeunes et d’aider les débatteurs à exprimer leurs points de vue et à dialoguer avec les dirigeants et les médias en place, dans la perspective d’influencer les politiques publiques.

Elle a, en outre, souligné que le Forum de dialogue est un réseau de discussions animées par des jeunes durant ce mois au niveau de sociétés locales et de villes de huit pays du Sud de la Méditerranée, à savoir l'Algérie, l'Égypte, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Palestine et la Jordanie, en plus du Maroc, précisant que ce rendez-vous prévoit des ateliers de travail et d'échange virtuel, afin de fournir des outils innovants aux jeunes participants, pour qu'ils puissent interagir en ligne avec leurs pairs de la région euro-méditerranéenne.

Les Forums de dialogue VJM programmés en novembre traitent plusieurs thématiques liées à la montée en puissance du populisme, le vivre-ensemble pacifique et la migration, le rôle des migrants dans le dialogue interculturel, l’implication des jeunes dans l’élaboration des politiques et la réforme de l’enseignement.