lemag

La Fondation Phosboucrâa célèbre les gagnants de la 1ère édition de l'événement Dakhla Business Challenge

Rédigé le 12/11/2018
MAP


Le centre de formation de la Fondation Phosboucrâa, le Dakhla Learning Center, a célébré des jeunes porteurs de projets vainqueurs de la première édition de l'événement, Dakhla Business Challenge.

Dans un communiqué, la Fondation Phosboucrâa indique que cet événement qui s'inscrit dans le cadre du programme du Centre visant à accompagner les jeunes porteurs de projets, a été marqué par la concurrence entre 52 projets représentant six secteurs.

Le choix final du jury, composé d'experts en initiatives entrepreneuriales, est tombé sur trois projets, à savoir les frères Fatma et Mohamed Bougharioun (fabrication du savon dur à base de produits de terroirs), Hind Kantaoui (promotion de la "Daraa" sahraouie avec l'utilisation des nouvelles technologies) et Meryem Iziki (fabrication de confiture à base de tomates-cerises sans l'utilisation des produits conservateurs et des colorants). 

Cette édition, qui a connu la présence de 400 jeunes, des représentants des services extérieurs, du tissu économique local, ainsi que des membres de la société civile, a consacré également une partie importante pour faire connaître les nouveautés de l'univers de l'entreprenariat, ainsi que le rôle primordial des petites et moyennes entreprises dans le développement économique local. 

D'après le communiqué, l'événement a également mis l'accent sur les secteurs prometteurs et les opportunités d’investissement dans la région Dakhla-Oued Ed-Dahab. 

A cette occasion, le directeur du Centre Régional d'Investissement de Dakhla, M. Abdellah Bouhjar, la directrice de la PME à l'Agence Nationale du Développement des Petites et Moyennes Entreprises Mme Houria Nadifi, et le président de l'Association Sahraouie pour le Développement Durable et l'Encouragement des Investissements M. Sidi Ahmed Hormat Allah ont présenté des exposés en relation avec cette thématique. 

Le Dakhla Learning Center est considéré comme la deuxième structure mise en place par la Fondation Phosboucrâa, après celui de Laâyoune.

Il vise essentiellement l'accompagnement des jeunes, de développer leurs compétences, de renforcer leurs chances de réussite et de porter appui aux petites entreprises et aux initiatives individuelles à valeur ajoutée, ainsi qu'à l'animation socioculturelle de la région.