lemag

Inauguration du nouveau siège de l'Institut supérieur des sciences de la santé de Settat

Rédigé le 25/10/2018
MAP


L’Institut supérieur des sciences de la santé, relevant de l’université Hassan 1er de Settat, s’est officiellement installé dans ses nouveaux locaux, cinq ans après sa fondation.

L’Institut, hébergé jusque-là à l’École nationale du commerce et de la gestion de Settat, a déjà sorti 3 promotions composées de 244 lauréats dans les sciences infirmières et sage-femme, ainsi que des techniciens de santé (instrumentation et maintenance biomédicales, radiophysique, radiobiologie et radioprotection).

Le nouveau siège a été inauguré par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, et le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche scientifique Khalid Samadi, qui étaient accompagnés du président de l’Université Hassan 1er Ahmed Nejmeddine.

Dans une déclaration à la presse, M. Amzazi a indiqué que l’Institut supérieur des sciences de la santé de Settat, qui répond au souci de diversification de l’offre pédagogique, est "un modèle à suivre" en matière de formation dans ces spécialités.

Les responsables de l’Institut accordent un intérêt certain au développement des capacités des étudiants, de sorte que la formation prodiguée soit en adéquation avec les besoins du monde du travail, a-t-il assuré.

Le ministre s’est, d'ailleurs, félicité de l’existence d’indicateurs encourageants sur l’intégration d’un grand nombre des lauréats de cet établissement dans le marché de l’emploi.

L’Institut supérieur des sciences de la santé de Settat est doté de tous les moyens pour un enseignement de qualité et est considéré comme le premier du genre au niveau national, a renchéri, de son côté, M. Samadi, précisant que près de 60 étudiants étrangers suivent leur formation dans cet établissement.

Au cours de son déplacement dans la région, la délégation ministérielle s’est rendue dans plusieurs établissements relevant de l’Université Hassan 1er, dans le cadre d’un programme de visites pour s’enquérir in situ des efforts déployés par les universités marocaines.

Dans ce sens, le président de l’université a expliqué que le nouvel Institut des sciences du sport, qui est à sa première saison (2018/2019), se propose de combler les carences spécialement en termes de managers et d’éducateurs sportifs, alors que la future Cité de l’Innovation, en cours de réalisation, est destinée à constituer un carrefour pour les chercheurs académiques et les opérateurs économiques, notamment dans le domaine de brevetage.