lemag

O2 : En seulement 10 ans, la main humaine a évolué, à cause du smartphone

Rédigé le 04/09/2018
Ahmed Belasri - LeMag

Londres : La population humaine passerait en moyenne deux heures par jour à utiliser son smartphone. Conséquence : des évolutions sont apparues sur les doigts de la main.

 



L’opérateur télécom britannique O2 a publié un rapport intitulé ‘O2 Mobile Life Report’, dans lequel, il a fait une révélation assez inédite.

En effet, selon un e enquête menée auprès d’un échantillon socialement représentatif de 2000 individus, il aurait été constaté des changements au niveau des doigts de la main, du faite de l’utilisation du smartphone.

Il aura fallu plusieurs millions d’années pour que le corps humain atteigne sa forme actuelle, suivant une évolution naturelle. Mais les choses sembleraient s’accélérer spectaculairement maintenant puisque il aurait suffi de 10 ans seulement pour que nos mains évoluent pour s’adapter à l’utilisation des smartphones.

Selon le rapport de O2, nos pouces utilisés sur le smartphone pourraient devenir jusqu'à 15 % plus gros que l’autre. Et on serait 13 % de la population humaine à avoir développé cette difformité en tapotant sur nos mobiles.

Autre évolutions constatées sur la main seraient l’apparition de creux au niveau des petits doigts, les auriculaires, à cause de la 
façon dont on tient nos smartphones.

Nicola Goldsmith, thérapeute de la main, interrogée par le site news de O2, a déclaré à ce propos,

‘’Les muscles du pouce sont très complexes et sont situés dans la base du doigt, ainsi que dans l'avant-bras. Il est normal qu'une augmentation du mouvement de balayage du pouce sur l’écran, peut ajouter de la force musculaire et du volume dans ces muscles. Les pouces agrandis et les creux des petits doigts deviennent la nouvelle norme car les jeunes adultes utilisent le téléphone pour de plus longues périodes.’’

Et Nicola Goldsmith de conclure :

‘’Néanmoins, nos pouces ne risquent pas de devenir géants, car il y aura de plus en plus de technologies de reconnaissance vocale à l'avenir.’’