lemag

Etude : Le vapotage effondrerait l’immunité pulmonaire

Rédigé le 29/08/2018
Ahmed Belasri - LeMag

Londres : Des effets similaires à ceux observés chez les fumeurs réguliers et chez les patients souffrant d'une maladie pulmonaire chronique.



La cigarette électronique est-elle l’alternative rassurante, sécurisante et non dangereuse de la cigarette à tabac ?

Nombreuses sociétés de cigarettes électroniques ont été rachetées par les géants du tabac, et il y a toute une propagande pour vanter les cigarettes électroniques comme sûres. Mais ce n’est pas l’avis d’une équipe d’immunologues britanniques.

En effet, des chercheurs en immunologie et en maladies inflammatoires de la ‘University of Birmingham’, ont fait une découverte stupéfiante, qui contribue à lever en partie le voile, sur un des aspects dangereux de la cigarette électronique.

Les immunologues Birminghamiens ont publié, à ce sujet, une étude dans la revue scientifique spécialisée Thorax.

Intitulée ‘Pro-inflammatory effects of e-cigarette vapour condensate on human alveolar macrophages’, l’étude, résultant d’une expérience clinique menée sur un groupe de volontaires, non fumeurs et ne souffrant d’aucune maladie respiratoire, s’est intéressée non seulement aux liquides composant les e-cigarettes, mais aussi à sa vapeur.

LE VAPOTAGE EFFONDRE L’IMMUNITE PULMONAIRE



Selon les résultats de cette étude, le vapotage, le fait d’ingérer la vapeur de la e-cigarette serait d’un dangerosité particulière pour la santé.

Les propagandistes de cette industrie, prétendent, un peu trop vite, que la e-cigarette ne serait pas cancérigène, mais n’évoquent jamais son impact sur l’immunité pulmonaire.

Selon les chercheurs de la ‘University of Birmingham’, la vapeur de la e-cigarette, quelque soit sa composition et sa saveur, désactive les cellules immunitaires clés dans les poumons et stimule les inflammations.

Les macrophages alvéolaires, qui sont des cellules protectrices clés dans les poumons et qui maintiennent les voies respiratoires à l’abri des particules potentiellement nocives, comme les poussières, les bactéries et les allergènes, sont particulièrement attaquées par les vapeurs de la e-cigarette.

Les effets observés, concluent ces scientifiques,  sont similaires à ceux chez les fumeurs de tabac et les malades pulmonaires chroniques.


Pro-inflammatory effects of e-cigarette vapour.pdf Pro-inflammatory effects of e-cigarette vapour