lemag

Havas : Le Maroc, 4e pilier africain de l’innovation

Rédigé le 15/08/2018
Adam Sfali - LeMag

Paris : 42% des investisseurs internationaux perçoivent le Maroc comme une place africaine de choix pour le développement des technologies et de la nouvelle économie.

 



Le Maroc est un champion africain de l’innovation. C’est ce qu’indique une nouvelle enquête internationale, réalisée par un consortium français de conseil économique, composé par l’agence Havas Paris et l’Institut Choiseul.

L’enquête publiée il y a quelque jours, à Paris et intitulée, ‘Financer la croissance africaine à l’horizon 2023: perception des investisseurs internationaux’, est un sondage réalisé auprès d’un panel de dirigeants (CEO, directeurs Afrique, directeurs financiers, analystes senior….) de 50 grands groupes mondiaux actifs en Afrique, dans plusieurs secteurs. On compte parmi ces top-managers internationaux sondés, les dirigeants de Goldman Sachs, Rothschild & Co, Saint-Gobain, Sanofi, Gold and General, Société Générale, CFAO Retail ou encore Quilvest Private Equity.



Il a été demandé à ces managers internationaux de nommer les pays africains qu’ils estiment les plus attractifs pour les IDE. De même les répondants ont été invités à définir les secteurs d’activités en Afrique, qu’ils voient les plus intéressants à investir.

‘LEAPFROGGING’ OU L’INNOVATION A L’AFRICAINE

Selon les résultats de cette enquête internationale, 98 % des répondants ont qualifié de fort prometteur, le secteur de l’innovation, des nouvelles technologies et de la nouvelle économie en Afrique. 

68 % d’entre eux, ont dit leur objectif d’investir ou renforcer leurs investissements dans ce domaine durant les cinq prochaines années.

Et 76 % d’entre eux ont affirmé croire en l’émergence d’un modèle typiquement africain de l’innovation, appelé par les experts internationaux, ‘leapfrogging’ ou saut de grenouille.

Ce constat correspond à la nature du modèle africain de l’innovation, caractérisé par 

‘’une évolution technologique rapide, permettant de sauter les étapes intermédiaires et de franchir en une seule fois plusieurs paliers de développement. Ce fut le cas du développement de la téléphonie mobile et du mobile banking.’’

LE MAROC DANS LE TOP 4 AFRICAIN DE L’INNOVATION



Si ce secteur de l’innovation est prometteur et de grand avenir en Afrique, c’est parce qu’il y est porté par de grands champions continentaux.

Selon les résultats de l’enquête, les répondants ont nommé un top 5 africain des champions de l’innovation et ils ont placé le Maroc au 4e rang.

Ainsi, les top-managers internationaux sondés ont été 42% a estimé que le royaume est la place africaine de choix pour le développement des technologiques et de la nouvelle économie.

Le Maroc arrive 4e derrière le Kenya (87%), l’Afrique du Sud (66%) et le Rwanda (45%). Et il se place devant le Nigeria et le Sénégal (32%).

AFRO-OPTIMISME 

Aux yeux d’une majorité des répondants, l’Afrique est l’un des futurs les plus prometteurs de l’économie mondiale.
En plus de l’innovation qui a recueilli le plus grand suffrage des sondés, d’autres secteurs ont été désignés comme forts intéressants en Afrique, comme les services financiers, la grande distribution et les énergies.

Plus globalement, les répondants ont établi une liste des pays, à leurs yeux, les plus intéressants pour l’investissement. Et à ce classement plus général, le royaume a accusé un léger retard au niveau continental, même s’il se dégage et de loin, comme le meilleur en Afrique du nord.

Ainsi, le Maroc a atterri seulement à la 6e place africaine des pays les plus prometteurs pour investir.



Le royaume arrive 6e derrière la Côte d’ivoire, le Kenya, le Nigeria, le Ghana et  l’Afrique du Sud.  

Le royaume arrive aussi 1e en Afrique du Nord devant l’Egypte, la Tunisie et très loin devant l’Algérie.  


HAVAS - FINANCER LA CROISSANCE AFRICAINE  2023 PERCEPTION DES INVESTISSEURS INTERNATIONAUX.pdf HAVAS - FINANCER LA CROISSANCE AFRICAINE 2023 PERCEPTION DES INVESTISSEURS INTERNATIONAUX