lemag

Pourquoi ne jamais retenir un pet ?

Rédigé le 12/07/2018
Ahmed Belasri - LeMag

New York : Péter en public, au bureau devant ses collègues, chez soi devant son conjoint ou ses enfants, peut être vu comme un manque de savoir-vivre, et  interprété comme une offense. Selon le contexte, le pet peut manifester l’humour ou le mépris. Mais qu’en est-il de ses effets sur la santé ?



L'émission de gaz intestinal par l'anus, qui correspond aux pets, est un signe de bonne santé. Médicalement, il rassure sur un bon fonctionnement du côlon.

Les gaz intestinaux sont le résultat de la fermentation des matières décomposées dans l’intestin. La consommation de légumes, de céréales et de viandes rouges en augmente la production. La digestion de tous ces aliments est achevée par la flore du gros intestin, ce qui produit des gaz.

Les pets sont bruyants à cause de la vibration du sphincter ou la compression des fesses, pendant l’émission. Et ils sont malodorants, à cause de leurs compositions chimiques, faites, entre autres, de méthanes et de gaz sulfurés. 

Ces deux derniers facteurs, à savoir les bruits et les odeurs, sont à l’origine des gènes que l’on peut ressentir, devant les autres et dont les conséquences peuvent être dangereuses pour la santé.

DIVERTICULITE – HERNIES INTESTINALES – INFECTION DU COLON 

Pour ne pas ressentir de gène devant sa famille, ses amis ou ses collègues, on tente souvent de retenir son pet. On serre les fesses et on essaie de repousser les gaz vers l’intérieur.

Selon plusieurs recherches scientifiques internationales, retenir un pet est un acte de mauvaise santé. Ses conséquences selon le contexte, peuvent être plus ou moins dangereuses.

Certains chercheurs ont établi un lien direct de cause à effet entre retenir les  pets et le développement de diverticulite. 



Les diverticules sont de petites hernies de la muqueuse intestinale au travers de la paroi musculaire du côlon, le plus souvent localisés sur le sigmoïde. Les matières fécales y stagnent et s’y infectent, selon un mécanisme analogue à celui de l'appendicite.

Etouffer les pets peut aussi provoquer des ballonnements, des douleurs, d'indigestion et des brûlures d'estomac. 

Les symptômes peuvent devenir particulièrement aigus dans les cabines d'avions pressurisées, par exemple. À l'altitude de croisière, vos intestins connaissent une augmentation significative de volume, causée par une diminution de la pression de l'air, et si on retient les pets, l’intestin peut se déchirer sous l’effet de la pression.

En fin, si vous vous inquiétez à l'idée d'offenser les gens avec qui vous vivez et travaillez, inquiétez vous aussi des conséquences pouvant être graves pour votre santé, si vous retenez vos pets.