Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
lemag

Mawazine 2018 : Martin Garrix, des doigts en or sur des platines magiques

Rédigé le 23/06/2018
MAP - Soukaïna BENMAHMOUD


Rabat - Le DJ, compositeur et producteur de musique néerlandais Martin Garrix s'est emparé des platines, vendredi soir à Rabat, pour emporter un public plutôt jeune dans un beat enivrant, lors du spectacle d’ouverture de la programmation du festival Mawazine sur la scène OLM Souissi.

Précédé par le DJ Justin Mylo, qui a ouvert le concert avec notamment sa chanson "Cheap Motel" et un remix du célèbre tube "Closer" du duo The Chainsmokers, Martin Garrix a ensuite sublimé de ses doigts les platines, les métamorphosant en un outil d’une création musicale envoûtante dans un spectacle mêlant musique électronique, jeux de lumières et effets pyrotechniques.

Virtuose incontesté de l’Electro dance music (EDM), le jeune DJ a fait vibrer la capitale avec un set d’environ 90 minutes, comprenant entre autres son titre "Turn up the speakers" produit en collaboration avec le DJ Afrojack, "Virus (How about now)" produit avec le DJ MOTi et sa célèbre chanson "Lions in the wild", fruit d'une collaboration avec le duo Third party.

C’est dans une symbiose parfaite, presque intime, que Martin Garrix et le public ont chanté le tube "Waiting for love", en hommage au DJ Avicii mort en avril dernier. Un au revoir en musique à celui qui était un des DJ les plus importants de la scène électronique.

Le Néerlandais a également fait le bonheur de son public avec son tube référence "Animals", devenu un succès planétaire, ainsi qu'avec ses titres "Pizza", "In the name of love" et "Ocean", avant d'intensifier le tempo grâce à ses mix de tubes à grand succès tels "Can’t feel my face" de The Weeknd ou encore "How deep is your love" de Calvin Harris et le trio Disciples.

Ce qui est certain c’est qu’après le passage de Martin Garrix, la scène OLM Souissi au même titre que Rabat, changeront de configuration dans l’imaginaire des festivaliers.

De son vrai nom Martijn Garritsen, Martin Garrix, avec une carrière d’à peine cinq ans, a été classé en 2016 par le DJ Magazine comme étant le meilleur platiniste au monde peu après la création de son propre label. Le jeune néerlandais est très présent sur la scène musicale mondiale en mixant lors de grands festivals et en composant largement en studio.

Le festival Mawazine-Rythmes du Monde, organisé depuis 2001 par l'Association Maroc Cultures sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, est sans aucun doute un rendez-vous culturel incontournable pour les férus de musique nationale et internationale.

Cette année, la 17-ème édition du festival (22-30 juin) propose une programmation inédite avec une pléiade d’artistes de tous bords, regroupant les stars de la musique marocaine, africaine, orientale et occidentale.