Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
lemag

Russie 2018 : Moscou et son stade

Rédigé le 05/06/2018
MAP


Moscou - La capitale russe, Moscou est l'une des plus imposantes villes du monde, la plus grande ville d'Europe. Située sur la rivière Moskova, dans la partie européenne de la Russie, elle a le statut de ville d'importance fédérale. Une grande partie de la géographie de Moscou est définie par le boulevard circulaire à des distances différentes du centre, suivant approximativement le contour des murs qui entouraient Moscou.

Avec la Place Rouge et le Kremlin formant le centre même, la rocade centrale est la ceinture des boulevards, construite dans les années 1820 à la place des remparts du XVIe siècle. Elle s'étend de la cathédrale du Christ-Sauveur au sud-ouest du centre-ville de Moscou, à l'embouchure de la Yaouza au sud-est du centre-ville de Moscou. Le bord extérieur de Moscou est, en grande partie, défini par la rocade de Moscou (plus connue par son abréviation: MKAD-Moskovskaïa koltsevaïa avto doroga), une autoroute de 108 km de long en cercle autour de la ville (similaire au périphérique M25 de Londres et de Paris).

Moscou est à la fois la ville la plus peuplée d'Europe, avec plus de douze millions d'habitants intra-muros, d'après le recensement officiel de 2014 et près de quinze millions d'habitants dans l'aire urbaine, et la plus étendue (plus de 2510 km²). C'est aussi la ville dont le budget est le plus élevé comparé à celui de toutes les autres capitales européennes (52 milliards de dollars en 2012). Elle est le siège économique, politique et universitaire de la Russie, regroupant 8,9 % de la population du pays.

Elle occupe ainsi une place importante dans l'économie russe, produisant 25 % du PIB de la Fédération de Russie. Après sept décennies de communisme, Moscou s'est transformée en ''géante capitaliste'' et s'impose dans l'économie européenne et mondiale. La construction du Centre de commerce international de Moscou (CCIM), appelé aussi ''Moskva-City'' est le symbole de cette transformation.

Moscou est aussi le cœur des arts du spectacle, incluant le ballet, la musique symphonique et le cinéma, en Russie. La ville comporte 93 théâtres, 132 cinémas et 24 salles de concert.

Parmi les nombreux théâtres et ballets moscovites, on trouve notamment le Théâtre de Bolchoï (Grand Théâtre) et le Théâtre de Maly (petit Théâtre). Les répertoires d'une saison typique à Moscou sont exhaustifs et les interprétations modernes d'œuvres classiques, qu'il s'agisse d'opéra ou de théâtre, sont monnaie courante. Moscou possède plusieurs orchestres symphoniques de renom, au premier rang desquels l'Orchestre philharmonique de Moscou et l'Orchestre national de Russie ou encore l'Orchestre symphonique Tchaïkovski de la Radio de Moscou.

Côté mobilité, la capitale russe dispose d'un vaste réseau, notamment le fameux métro de Moscou qui comporte aujourd'hui 12 lignes et 188 stations, desservant assez uniformément à peu près toute la ville (avec des stations consécutives distantes parfois de quatre ou cinq kilomètres). Avec quelque 7 millions de passagers transportés quotidiennement c'est, après celui de Tokyo, le métro le plus fréquenté du monde. Il est aussi célèbre pour la décoration de ses stations, dont certaines sont de véritables œuvres d'art (peintures murales, mosaïques, lustres, vitraux, marbres).

Une capitale qui offre des infrastructures sportives qui n'ont rien à envier aux autres grandes villes européennes. La capitale de la Russie abrite des infrastructures de qualité, dédiées aux sports, notamment les stades de football Loujniki, Lokomotiv, et Dynamo.

Celui de Loujniki à Moscou est, sans conteste, la plus prestigieuse enceinte russe, disposant de 81.000 places. Ce principal stade de Russie 2018 a été construit à l'occasion de la première Spartakiade nationale d'été en 1956. Depuis, il a abrité de nombreuses manifestations sportives et culturelles prestigieuses, dont les Jeux olympiques d'été 1980, les championnats du monde de hockey sur glace, d'athlétisme et de rugby, sans oublier les concerts de certains des plus grands musiciens du monde.

Le Loujniki a toujours accordé une place privilégiée au football, dont plus de 3.000 matches se sont joués dans ses murs. Fief de l'équipe nationale de Russie, il a aussi hébergé les clubs moscovites du Spartak, du CSKA et du Torpedo. Il a, en outre, accueilli les finales des deux plus grandes compétitions européennes du ballon rond. En 1999, les Italiens de Parme y ont remporté la Coupe de l'UEFA, devenue l'UEFA Europa League, aux dépens de l'Olympique de Marseille (3-0).

En 2008, l'ultime duel de la Ligue des champions s'est disputé sur sa pelouse devant 74.000 spectateurs qui ont vu Manchester United arracher la victoire à Chelsea sous une pluie battante, à l'issue d'une séance de tirs au but palpitante.

La reconstruction du Loujniki a commencé en 2013. L'un des aspects cruciaux du projet a été la préservation de la façade historique du stade, devenue un haut-lieu de la capitale. L'intérieur de l'enceinte a été entièrement rénové, la piste d'athlétisme a été supprimée et les tribunes rapprochées du terrain. Ces dernières prennent une forme rectangulaire, leur pente a été ajustée et deux étages supplémentaires ont été ajoutés. La capacité est passée de 78.000 à plus de 80 000.

Le Loujniki accueillera le match d'ouverture et la finale du Mondial le 15 juillet prochain.