lemag

‘Plan Bleu :’ Des PPP tripartites au service du tourisme durable au Maroc

Rédigé le 12/02/2018
Adam Sfali - LeMag

Paris : Le programme euro-méditerranéen ‘Plan Bleu’ a sélectionné Ifrane, comme premier site bénéficiaire, au Maroc.

 



Des partenariats public/privé, tripartites, car devant associer l’Etat, des entreprises et des associations de la société civile, pour lancer des projets de  valorisations touristique de sites protégés. 

Voici ce que propose au Maroc, le programme euro-méditerranéen ‘Plan Bleu’, basé à Sophia Antipolis et à Marseille et financé par les pays méditerranéens et l’Union européenne.

‘Plan Bleu’, dont la mission est de produire des études et des scénarios sur les questions d’environnement et de développement durable pour les pays méditerranéens, avait lancé, avec l’agence française de développement – AFD, une réflexion sur la méthode la meilleure, à même de valoriser économiquement des aires protégées, de façon à profiter durablement aux populations locales, tout en préservant ses équilibres écologiques.

Cette année 2018, verra le lancement des études de faisabilité économique.

Selon ‘Plan Bleu’, trois premiers sites, dans trois pays méditerranéens ont été sélectionnés:

- Ifrane au Maroc,
- Zaghouan en Tunisie,
- Wadi El Gemal en Égypte.

POURQUOI DES PPP TRIPARTITES ?

Le partenariat public / privé est en vogue dans le monde. Ce mode de gouvernance et d’investissement, permet de mobiliser, autour de gros projets, des capitaux privés efficientisant et des engagements étatiques sécurisant.

Or dans le cas de ces projets de tourisme durable, ‘Plan Bleu’ propose que le PPP soit tripartite en y associant la société civile.
Les associations devront y jouer plusieurs rôles : d’abord faire le relais sur le terrain auprès des populations locales et puis et surtout servir de freins et de contrepoids, face aux investisseurs, qui au nom de l’impératif du gain, pourraient être moins enclins à pleinement respecter les règles environnementales.