Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
lemag

Ancien US DNI: Promouvoir les leaders islamiques modérés, à travers le Jigsaw de Google ?

Rédigé le 21/01/2018
Larbi Amine - LeMag

New York : La jeunesse musulmane est-elle en mal de leadership idéal ? Souffre-t-elle d’une crise de confiance vis-à-vis des leaders de ses pays, au point d’aller en chercher chez les groupes religieux extrémistes ?



La lutte contre la radicalisation est une guerre idéologique, un combat éducatif, un militantisme politique et un développement social.

Mais pour que ces chantiers puissent aboutir, il faudrait des leaders musulmans crédibles, sachant mobiliser leurs peuples autour de vocations, de stratégies, d’ambitions et de rêves.

Si Daech recrute autant, sur les 5 continents, c’est qu’il a su développer un discours faisant rêver des masses de jeunes sans avenir, désespérés et marginalisés dans leurs sociétés et ne croyant guère chez eux, à des leaderships aussi peu représentatifs que peu brillants.

Selon Michael P. Dempsey, l’ancien directeur du renseignement national américain, (Director of National Intelligence - DNI), le gouvernement américain, doit prendre en compte la transformation tactique qu’opère daech, ces derniers temps, en mutant en une espèce d’internationale terroriste globale, aussi virtuelle qu’idéologique.



UN NEO-DAECH

Dans une tribune qu’il a signée sur le site du magazine bimestriel Foreign Affairs, Dempsey, qui a était le premier coordonateur de Trump, pour les 17 services secrets américains, a plaidé pour que l’administration américaine œuvre, dans les pays musulmans à promouvoir des leaders crédibles sachant mobiliser les jeunesses musulmanes, autour de projets et de rêves nationaux, à même de les détourner de toute tentation extrémiste.

Pour cela, explique Michael Dempsey, il faudrait pour l’Amérique d’utiliser des outils innovants, intelligents et fortement efficaces, assurant des impacts directs et des résultats concrets et rapides.

La jeunesse musulmane, comme partout dans le monde, est hyper-connectée. Et il faudrait en faire un atout pour luter contre la radicalisation. 

LE JIGSAW DE GOOGLE A LA RESCOUSSE ?



L’ancien responsable américain explique alors, qu’il faudrait utiliser l’incubateur technologique de Google, Jigsaw, pour contrer l’attrait idéologique de daech.

Jigsaw est une initiative privée de Google. Il a été mis en place par l’hyper-firme américaine, pour détecter les futurs radicalisés, à travers des méta-analyses de leurs profils. Google les cible alors, avec des contenus dits de dé-radicalisation.

Selon Dempsey, l’administration américaine devrait intervenir au niveau de ces contenus, en travaillant avec Google, à y inclure des récits glorifiant, des leaders musulmans dits modérés, de façon à créer chez les jeunes musulmans fragiles, de l’admiration pour leurs leaders et des adhésions à leurs projets, visions et actions.