lemag

Abdelhak Najib : Le projet culturel doit être porté par toutes les institutions pour en faire un véritable chainon économique

Rédigé le 26/12/2018
MAP


Casablanca - Au Maroc, le projet culturel doit être porté par le gouvernement, la société civile, les intellectuels ainsi que par toutes les institutions qui œuvrent pour faire de l'art et de la culture un véritable chainon économique, a affirmé, mardi soir à Casablanca, l’écrivain et journaliste, Abdelhak Najib.

''Nous n’avons pas compris que l’art et la culture peuvent constituer un véritable levier économique, une véritable industrie aussi importante que le tourisme ou toute autre forme d’économie'', a souligné M. Najib, qui animait une conférence sur "l’art et la culture au Maroc", dans le cadre du festival du monde arabe du court métrage éducatif (22/ 29 décembre).

Il a, dans ce sens, expliqué que les pays, qui ont compris que miser sur la culture est un véritable gage pour l’avenir, ont pu enregistrer de grandes avancées dans la promotion de leurs cultures et ce, pas uniquement en occident mais aussi dans les pays du golfe.

Le projet culturel au Maroc se définit et s’inscrit parfaitement dans cette nouvelle vision à laquelle le royaume veut donner corps grâce notamment à l’appui et l’encouragement constant de SM le Roi Mohammed VI, qui a lancé plusieurs chantiers culturels, a-t-il poursuivi.

''Qu’avons-nous donc préparé pour les futures générations en termes de productions artistiques et projets culturels viables ?'', s’est-il interrogé, observant que la culture marocaine est riche et diversifiée.

''Cette culture a-t-elle été bien utilisée? A-t-elle eu le rayonnement qu’elle mérite?, occupe t-elle la place qui lui revient non seulement dans le monde arabe ou dans le pourtour méditerranéen, mais partout dans le monde?'', s'est encore interrogé M. Najib, estimant que ces questions sont légitimes parce que le Maroc peine encore à exporter sa culture qui est ''une culture créative''.

M. Najib a, en outre, indiqué qu'''il est nécessaire de se poser les bonnes questions et trouver des éléments de réponse pour ce projet culturel que nous souhaitons pour le Maroc''.

''Le projet culturel au Maroc est complexe dans la mesure où il ne s'agit pas de la volonté qui émane d’une seule partie sans impliquer les autres composantes de la société'', a-t-il insisté, observant que le royaume ''a les capacités pour faire rayonner sa culture dans le monde, et il a tout à y gagner''.