L’EGCG, une molécule dans le thé vert, à 3 effets magiques sur la santé, selon une nouvelle étude

New York : Cet EGCG peut réduire l’obésité, améliorer le fonctionnement du cerveau et aider à résister au diabète.

PH Arabic Zeal

En effet une nouvelle étude scientifique a découvert de nouveaux effets du thé vert, qui seraient grandement et triplement, bénéfiques pour la santé.

Se sont des scientifiques chinois du ‘College of Food Science and Engineering’ relevant de la ‘Northwest A&F University’ à Yangling en Chine, qui ont conduit des recherches, ayant abouti à des conclusions des plus surprenantes, sur trois grands effets du thé vert, sur la santé.

Leur étude est intitulée ‘EGCG ameliorates high-fat– and high-fructose–induced cognitive defects by regulating the IRS/AKT and ERK/CREB/BDNF’. Elle a été publiée, il y a quelques jours, dans la revue scientifique américaine, The FASEB Journal, éditée par la ‘Federation of American Societies for Experimental Biology’.

LE GALLATE D’EPIGALLOCATECHINE (EGCG)

Selon les chercheurs chinois, des expériences sur des cobayes de laboratoires, leur ont permis de déduire, qu’un composé moléculaire, contenu dans le thé vert, avait une triple faculté. lui permettant d’agir sur le processus de prise de poids. sur le fonctionnement cerbro-cognitif, notamment les capacités de la mémoire. et sur la résistance au diabète de type 2.

Cette molécule s’appelle, le Gallate D’Epigallocatechine (EGCG).

Les scientifiques chinois ont expliqué que cet EGCG aide le corps à mieux se débarrasser des effets dévastateurs des graisses saturées, qui se trouvent dans la plupart des plats consommés actuellement. et qui sont à base de sucres transformés et de viandes rouges. Les graisses saturés causent l’obésité et bien d’autres maladies, comme les troubles cardio-vasculaires.

L’EGCG permet aussi, indiquent les chercheurs, de réduire la résistance à l’insuline, qui est la raison principale du diabète 2 et agit bénéfiquement sur la réduction des troubles de la mémoire.

Cité par le site britannique, Netdoctor, l’un des auteurs de cette étude, le dr Xuebo Liu, a déclaré:

« Le thé vert se révèle être une alternative plus acceptable et moins nocif que les médicaments, lorsqu’il s’agit de faire de la prévention contre l’obésité, la résistance à l’insuline et l’altération de la mémoire.’’

Il a ajouté :

‘’Bien évidement, le thé vert ne peut dans ces cas, être efficace seul. Il faut en parallèle adopter un régime alimentaire sain, riche en aliment fibreux, fruit et légume et éviter les graisses saturées. Et surtout ne jamais oublier, si vous avez des inquiétudes concernant votre poids, votre fonction cérébrale ou votre diabète, de contactez un médecin.‘’

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.