Date de l’Aïd al-Adha : Les musulmans d’Angleterre ne feront confiance qu’au Maroc et à l’Afrique du Sud

Date de l’Aïd al-Adha : Les musulmans d’Angleterre ne feront confiance qu’au Maroc et à l’Afrique du Sud

Rédigé le 31/07/2019
Larbi Amine

Londres : C’est un accord qualifié d’historique, que celui qu’une dizaine de représentations islamiques de Grande Bretagne ont conclu à propos de l’observation de la date de l’Aïd al-Adha.



Les organisations musulmanes de Grande Bretagne, qui représentent une large variété de musulmans, sunnites, chiites, soufies, ect, viennent de franchir un pas de géant pour unifier la date de célébration des fêtes religieuses musulmanes en Angleterre.

Pour la première fois et à partir de l’Aïd al-Adha prochain, tous les musulmans d’Angleterre adopteront un même calendrier, ne tenant plus compte des différences doctrinales.

L’accord a été signé par une dizaine de représentations musulmanes de Grande Bretagne. L’observation du croissant de la lune annonçant le début de chaque mois de l’hégire, se fera d’abord sur place au Royaume-Uni. 



Et selon l’accord, en cas d’incapacité physique ou météorologique à observer le croissant de lune en Angleterre, les organisations islamiques ne feront confiance qu’aux observations effectuées au Maroc ou en Afrique du Sud, les deux pays considérés crédibles, compétents et dignes de confiance. 

Les observations plus ou moins fantaisistes effectuées au Moyen-Orient, en Arabie notamment, ne seront plus pris en considération.