Le Maroc importe des insectes français depuis l’Espagne

Le Maroc importe des insectes français depuis l’Espagne

Rédigé le 29/07/2019
Larbi Amine

Paris : Ses insectes doivent jouer le même rôle que les pesticides chimiques.

 



Des acariens qui dévorent les parasites sur les plantes. C’est le rôle que des millions d’insectes importés par le Maroc, doivent jouer pour réduire l’utilisation, par les agriculteurs marocains, des pesticides chimiques, néfastes pour les sols et l’environnement et catastrophique pour la santé des consommateurs. 

C’est un groupe français qui en fait l’élevage. Bioline AgroSciences une société spécialisée dans la confection de solutions de lutte biologique pour le contrôle des insectes nuisibles dans de nombreuses cultures.

Bioline qui appartient à la coopérative agricole française, InVivo, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 6,2 milliards de dollars, avait, en janvier 2019, ouvert une filiale en Andalousie, à Almeria, Bioline Iberia.

La firme française a commencé à exporter, à partir de sa base espagnole, ses petites créatures vivantes vers le Maroc et le Portugal.

Bioline produit une large gamme d’insectes guerriers qui combattent plusieurs types de parasites sur plusieurs types de plantations. 



Agissant plus efficacement dans les environnements contrôlés comme les serres agricoles, ces insectes peuvent être suspendus dans des petits sacs ouverts, au dessus des plantes, au lieu d’y épandre des litres d’insecticides chimiques, véritables poisons pour les consommateurs, pour le sol, pour les nappes phréatiques et pour les abeilles et autres pollinisateurs.       

Bioline prévoit la production d’un milliard d’insectes cette année.