Canada. Des musiciens marocains chez les indiens Innus

Canada. Des musiciens marocains chez les indiens Innus

Rédigé le 24/07/2019
Adam Sfali

Montréal : Un échange culturel inédit rassemble deux cultures, deux mondes. Le Maroc et le peuple autochtone de l’Amérique du nord, les indiens Innus.


En effet, un projet culturel extraordinaire a rassemblé ces derniers mois, un groupe de musiciens marocains, de la nouvelle scène, la troupe Wachmn’hit, 


et le chanteur amérindien du Canada, Shauit.


Ce projet est imaginé pour marier deux cultures dont la probabilité de rencontre était quasiment nulle, les cultures marocaines, afro-arabo-amazighe et la culture amérindienne innue.

En mai dernier, Shauit est venu au Maroc pour rencontrer les sept musiciens de la troupe Wachmn’hit, créer des chansons et se produire ensemble dans des festivals.



Et en suite, c’étaient aux musiciens marocains de se rendre au Canada, où ils ont visité la région de ‘Uashat mak Mani-Utenam’, une réserve indienne située au Québec.

Sur place, les artistes marocains ont assisté au pow-wow, une manifestation festive tribale d’origine guerrière. 



Shauit, fier de présenter la culture de son peuple à ses visiteurs marocains, s’est dit touché par l’immense sensibilité que les musiciens marocains ont manifesté au récit sur les injustices et le racisme dont le peuple innu en a été victime durant son histoire.

Il a déclaré :

L’islamophobie, c’est comme un peu le racisme qu’on vit nous les Autochtones. Le monde a aussi des préjugés sur nous qui ne sont pas fondés. C’est désolant, cette haine-là.

De cet échange qui prendra fin, à la fin de ce mois de juillet, sont nées plusieurs chansons mixtes dans les langues, innue, française et marocaine.