Etude : Les jus naturels et les boissons édulcorées augmentent le risque de cancers

Etude : Les jus naturels et les boissons édulcorées augmentent le risque de cancers

Rédigé le 18/07/2019
Adam Sfali

Paris : C’est une équipe de scientifiques français qui en a établi le lien.



Boire du jus 100% naturel et des boissons édulcorées comme les sodas et autres boissons gazeuses sucrées, peut représenter un grand danger pour la santé.

C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude produite par des scientifiques français du ‘Centre de Recherche en Épidémiologie et Statistiques - CRESS’, de l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle – EREN et de l’hôpital universitaire Avicenne de Paris.

Les résultats de cette étude de cohorte épidémiologique ont été publiés le 10 juillet 2019, dans la revue scientifique anglaise, ‘British Medical Journal’, sous le titre ‘Sugary drink consumption and risk of cancer: results from NutriNet-Santé prospective cohort’.

Cette recherche prospective a été menée entre 2009 et 2017, auprès d’un vaste échantillon de volontaires, plus de 100.000 hommes et femmes, dont la moyenne d’âge a été de 42 ans.

Durant les huit années qu’a duré la recherche, les scientifiques ont enregistré pour chaque sujet, la consommation habituelle de 3300 aliments et boissons différents. Et puis ils ont procédé à des mesures des associations prospectives entre la consommation des boissons sucrées et le risque de cancer global, du cancer du sein, de la prostate et du cancer colorectal.

Les résultats ont été surprenants : chez les sujets qui boivent des jus naturels 100% et des boissons édulcorées, le risque de cancers augmente de prés de 18% pour chaque augmentation de 100 ml de la consommation moyenne quotidienne de ces boissons. 100 ml correspond au contenu d’un petit verre.

Le cancer du sein chez les femmes a été plus observé dans ces cas que les autres types de cancers, bien qu’ils ne soient pas non plus à négliger.

Les chercheurs ont précisé que cette association entre les boissons sucrés et les cancers doit être approfondie par des analyses de laboratoires plus poussées,  car ont-ils tenu à relever, leur recherche est de type observationnelle qui a permis de signaler le phénomène. Après, pour comprendre le mécanisme qui conduit de la consommation des boissons édulcorées au cancer, il faudrait nombreuses autres recherches.

Ils ont en fin conclu que ce résultat permet dans un premier temps, de considérer les jus et les boissons sucrées comme un facteur de risque modifiable pour la prévention du cancer.