SWP : Le Maroc, 2e plus grand investisseur africain en Inde

SWP : Le Maroc, 2e plus grand investisseur africain en Inde

Rédigé le 16/07/2019
Larbi Amine

Berlin : Derrière Maurice et devant l’Afrique du sud, le Maroc a développé significativement ses investissements en Inde, ces vingt dernières années.



Le capital marocain commence a bien s’exporter. Après le très distingué rang de premier investisseur africain en Afrique qu’il a gagné ces dernières années, le royaume se positionne avantageusement aussi, sur l’une des plus grandes  places économiques du monde, le marché tiers-mondiste le plus vaste, l’Inde.

Dans une note d’analyse, du think tank allemand, Stiftung Wissenschaft und Politik – SWP, publiée en juillet 2019, sous le titre ‘India’s Africa Policy’, il est indiqué que le Maroc figure parmi les six plus grands exportateurs africains vers l’Inde et le royaume occupe la 2e place sur la liste des plus grands investisseurs africains, chez le géant asiatique.

Ainsi, indique le SWP, citant des statistiques de la ‘Confederation of Indian Industry – CII’, les capitaux marocains investis en Inde, s’élèvent à 137 millions de dollars US.



Ces investissements marocains sont portés majoritairement par le groupe OCP, et concernent des activités industrielles dans les secteurs chimiques, les phosphates et les fertilisants.



Le royaume se place 2e derrière Maurice, qui n’occupe cette première place africaine que parce qu’elle sert de paradis aux entreprises indiennes qui s’y domicilient pour profiter de ses avantages fiscaux. Ainsi Maurice affiche le chiffre monstre de 64 milliards de dollars d’IDE en Inde. Selon SWP, elle joue pour l’Inde, le rôle d’un Hong Kong pour la Chine.

A la troisième place derrière le Maroc, arrive l’Afrique du Sud avec 112 millions de dollars US, pour des investissements essentiellement dans le secteur des services.

Avec le Maroc, relève le think tank germanique qui conseille l’UE et l’OTAN, l’Inde accroit sa coopération sécuritaire et ses échanges économiques, investissements et commerciaux. L’Inde développe un intérêt croissant pour ses relations avec le royaume, en tant que pivot majeur de sa politique africaine.