Que fera Mitsubishi de l’usine Bombardier au Maroc ?

Que fera Mitsubishi de l’usine Bombardier au Maroc ?

Rédigé le 27/06/2019
Larbi Amine

Dublin : Bombardier vient de confirmer la vente de son programme CRJ Jet, au géant japonais, Mitsubishi Heavy Industries.



En effet, par voie de communiqué, l’industriel canadien, Bombardier qui possède et exploite, à Casablanca, une usine de pièces d’avions, très vantée par le royaume comme le fer de lance de son secteur industriel aéronautique, il vient d’annoncer la vente de son activité de fabrication des avions CRJ Jet, au mastodonte japonais, Mitsubishi Heavy Industries. Le montant de la transaction s’élève à, à peu prêt, 750 millions de dollars.

Mitsubishi Heavy Industries qui a une florissante et puissante activité aéronautique, civile et militaire, possède déjà un vaste et très étoffé réseau d’équipementiers, sous-traitants et fournisseurs de services.



Ce fait là, pose la question de l’avenir de l’usine marocaine de Bombardier, que ce dernier avait annoncé sa mise en vente.

A ce propos, et cité par le site d’information irlandais, Belfast Telegraph, Bombardier a très vaguement survolé cette épineuse question :

Suite à l'annonce d'aujourd'hui relative à l'accord définitif conclu entre Mitsubishi Heavy Industries et le programme Bombardier CRJ, nous examinons actuellement l'impact que cela pourrait avoir sur nos sites en Irlande du Nord et au Maroc, et évaluer les opportunités offertes par d'autres programmes pour atténuer tout impact potentiel sur notre main-d'œuvre.



Les japonais vont-ils intégrer l’usine casablancaise à leur vaste réseau d’équipementiers, en la reprenant ?

Cette hypothèse semble peu probable car point évoquée par les deux firmes canadienne et japonaise dans leur deal.

Par contre, l’usine Bombardier de Casablanca serait peut être reprises, selon, les insinuations des responsables marocains et canadiens, par trois possibles repreneurs : le groupe GKN, fabricant de composants automobiles et aéronautiques britannique basé à Redditch, au Royaume-Uni ; le groupe Spirit AeroSystems, entreprise américaine, basée à Wichita dans le Kansas, ou bien le géant européen Airbus.