Les chinois accèdent, via les saoudiens, au marché de l’énergie renouvelable au Maroc

Les chinois accèdent, via les saoudiens, au marché de l’énergie renouvelable au Maroc

Rédigé le 25/06/2019
Larbi Amine

Londres : Un fonds souverain chinois s’apprête à prendre une grande participation au capital du plus grand producteur d’énergie renouvelable au Maroc.



En effet, le fonds de la route de la soie (丝路基金), un fonds souverain chinois, créé le 29 décembre 2014 et destiné à financer les initiatives du projet chinois mondial ‘Une Ceinture, Une Route’, est sur le point de faire son entrée sur le marché de l’énergie renouvelable au Maroc, et ce à travers les saoudiens.

C’est via le groupe saoudien, Acwa Power, que les chinois entendent accéder au marché marocain du solaire et de l’éolien.

Selon un communiqué du groupe Acwa Power, le fonds de la route de la soie est sur le point de prendre une participation au capital de l’opérateur saoudien, à hauteur de 49%. Une telle transaction capitalistique est soumise au consentement des autorités saoudiennes.

En devenant le principal actionnaire d’Acwa Power, le fonds chinois, devient de facto, un grand participant aux différents projets énergétiques saoudiens au Maroc, dont les projets dans le solaire et l’éolien, sont détenus par ces derniers à une hauteur moyenne de 75% et dont les agréments d’exploitations et de commercialisation, durent plus de 25 ans.

Le consortium Aqua Power est le principal actionnaire du projet Noor 1 lancé en février 2016 et qui doit générer 160 MW d'électricité. Ainsi qu’aux deux phases suivantes Noor 2 et Noor 3, qui sont en cours de mise en œuvre et qui devraient générer 580 MW supplémentaires. Une autre phase Noor 4 de 220 millions de dollars est en cours de réalisation.

Dans le domaine de l’éolien, Acwa Power exploite le parc khelladi de 120MW, prêt de Tanger.