Qu'est-ce que Libra?

Qu'est-ce que Libra?

Rédigé le 25/06/2019
Adam Sfali

Londres : Tout ce qu’il y a à savoir sur la nouvelle crypto-monnaie de Facebook.



Facebook affirme vouloir atteindre les personnes qui n’arrivent pas à avoir un compte bancaire et Libra serait pour lui, le meilleur moyen

Le géant américain a ainsi annoncé la création de sa monnaie numérique, Libra, qui sera déployée en 2020 et permettrait, dit-il, à des milliards de facebookers à travers le monde, d'effectuer des transactions financières en ligne.

Cette nouvelle cryptomonnaie soulève les inquiétudes quant à ses effets qui pourraient chambouler le paysage bancaire mondial et peut être, passer outre les législations nationales en vigueur concernant cet épineux sujet.

Voici ce qu’il y a à savoir à propos de Libra.

QU'EST-CE QUE LIBRA?

Facebook dit que Libra est une 

infrastructure monétaire et financière mondiale. 

En d'autres termes, il s'agit d'un actif numérique construit par Facebook et optimisé par une nouvelle version de Blockchain créée par Facebook, la même technologie cryptée utilisée par Bitcoin et d'autres cryptomonnaies.

POURQUOI CE NOM ‘LIBRA’?

Le nom ‘Libra’ vient d’une mesure romaine de masse. Libra est la livre romaine correspondant à peu prêt à 324g.

POURQUOI FACEBOOK LANCE-T-IL UNE CRYPTOMONNAIE ET EST-IL AUTORISE A LE FAIRE?

Facebook affirme vouloir toucher plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde qui n'ont pas accès à un compte bancaire. Aucune législation internationale spécifique n’a été mise en avant pour contrer son lancement. 

LIBRA EST-IL LEGAL AU MAROC ?

Dés novembre 2017, les autorités financières marocaines avaient émis une  mise en garde à l’encontre des cryptomonnaies, via un communiqué signé conjointement par Bank Al Maghrib, le ministère des finances et l’autorité des marchés (A2MC). 



De ce fait les cryptomonnaies, Libra compris, sont légalement interdites au royaume. 

QUI EST RESPONSABLE DE LIBRA?

La devise sera desservie par un collectif de sociétés appelé "Libra Association". Libra sera une monnaie indexée sur des actifs existants comme le dollar ou l’euro. Le but étant de le rendre moins sujet à la volatilité comme  nombreuses autres cryptomonnaies.

Facebook décrit la Libra Association comme une organisation indépendante à but non lucratif qui sera basée en Suisse. Elle remplira deux fonctions principales: valider les transactions sur la blockchain Libra et gérer la réserve.

Au sein de l’Association Libra, un conseil d’administration composé de  représentants des membres de l’association, votera sur les décisions politiques et opérationnelles à prendre.

Facebook affirme que, bien qu'elle ait créé l'Association Libra et sa Chaîne Blockchain, une fois la devise lancée en 2020, la société se retirera de son rôle de leader et tous les membres disposeront d'un nombre égal de voix dans la gouvernance de Libra.

Parmi les sociétés qui ont contribué à ce projet figurent des opérateurs tels que PayPal, Ebay, Spotify, Uber et Lyft, ainsi que des sociétés de financement et de capital-risque telles qu'Andreessen Horowitz. , Thrive Capital, Visa et Mastercard.

COMMENT AVOIR LIBRA?

Facebook n'entre pas dans les détails sur la manière dont la monnaie sera disponible au lancement, mais des signes laissent penser à une approche hybride. La présence de sociétés de paiement traditionnelles, telles que Visa et MasterCard, dans la liste des fondateurs suggère que la société pourrait commercialiser assez traditionnellement sa nouvelle monnaie comme toute autre devise.

COMMENT UTILISER LIBRA?

Lors du lancement de la cryptomonnaie, les utilisateurs peuvent télécharger Calibra, un portefeuille numérique, qui leur permettra de l'envoyer à toute personne possédant un smartphone. Il sera disponible dans Messenger, WhatsApp et en tant qu'application autonome.

On ne sait pas dans quels pays la monnaie sera lancée en premier, bien que Facebook ait déclaré que presque partout dans le monde, avec un smartphone on pourra télécharger l'application.

QUE PEUT-ON ACHETER AVEC LIBRA?

Facebook lancera Calibra, le porte-monnaie numérique Libra, pour permettre aux utilisateurs d'envoyer de l'argent l'un à l'autre.

Outre les transactions sur l'application elle-même, Facebook souhaite faciliter l'utilisation de Libra auprès de divers fournisseurs pour les transactions quotidiennes en ligne.

Uber et Lyft sont les premiers investisseurs dans le projet, suggérant que les utilisateurs pourront peut-être payer leurs services avec Libra.

EST-CE SECURISE?

Une application financière gérée par Facebook soulève un certain nombre de problèmes de confidentialité. La société a toutefois annoncé qu'elle mettrait en œuvre des technologies pour prévenir le blanchiment d'argent et la fraude.

Facebook a déclaré à ce propos,

Nous utiliserons les mêmes processus de vérification et de lutte contre la fraude que les banques et les cartes de crédit.

Il affirme également qu'il disposera d'un «support en ligne» pour aider les utilisateurs qui perdent l'accès à leurs comptes et, si un utilisateur perd de l'argent suite à une fraude, Facebook offrirait des remboursements.

FACEBOOK VA-T-IL VENDRE LES DONNEES CRYPTOGRAPHIQUES DES UTILISATEURS DE LIBRA A DES AGENCES DE PUBLICITE?

Facebook affirme qu'il maintiendra les données financières des utilisateurs de Libra, séparées de leurs profils sur le réseau social. La blockchain est "pseudonyme", a-t-il déclaré et à l'instar de nombreux réseaux cryptographiques, cela permettra aux utilisateurs de détenir une ou plusieurs adresses non liées à leurs identités réelles.

Les informations de compte et les données financières des clients de Calibra ne seront pas utilisées pour améliorer le ciblage des publicités sur la famille de produits Facebook.