Save The Children : Le Maroc devrait beaucoup mieux faire

Save The Children : Le Maroc devrait beaucoup mieux faire

Rédigé le 11/06/2019
Adam Sfali

Londres : L’ONGI londonienne souligne la condition, à la qualité encore très moyenne, des enfants au Maroc.



Save The Chidren’, organisation non gouvernementale internationale de défense des droits des enfants, basée à Londres, a publié son nouveau rapport mondial, sur l’évolution en 20 ans (2000 - 2019), de la condition des enfants dans le monde.

Cette ONGI, qui se présente comme le plus grand mouvement mondial indépendant œuvrant pour les enfants, a souligné dans son rapport, intitulé ‘Global Childhood Report 2019’, la condition des enfants au Maroc, jugée à la qualité très moyenne, et qui appelle, du fait de ses manquements encore criards, à des efforts colossaux à faire de la part des autorités gouvernementales et de la société civile au royaume.

Le Maroc, selon ‘Save The Children’, a certes réalisé de bonnes évolutions ces 20 dernières années.



Mais cela demeure très loin du grand bond en avant qu’il aurait dû effectuer en cette matière, afin de réduire pour de bon, les différents manquements dont souffrent les enfants, tant en matière d’éducation, de vie sociale décente ou de protection contre les abus, comme le mariage précoce, les sévisses sexuels ou le travail obligé.



LES CLASSEMENTS 

Tant au niveau mondial qu’au niveau africain, le Maroc a encore du chemin à faire.

Ainsi, dans le monde le royaume est classé 83e sur 176 en matière de qualité de la condition globale des enfants. Save The Children a établi son classement en intégrant des facteurs d’évaluation comme, l’éducation, l’alimentation, les soins médicaux, la sécurité et l’intégrité physique, la sécurité sociale et l’accès aux TIC.

Au niveau africain, le Maroc intègre à peine le top 5 du continent, derrière des pays comme la Tunisie, Maurice ou l’Algérie. 



Dans le monde, les tops 10 des meilleures et des pires pays pour la condition des enfants, ont été établi par Save The Children comme suivant :