Le Maroc, une illustration de la sécurité par le développement

DG du PNUD : Le Maroc, une illustration de la sécurité par le développement

Rédigé le 30/05/2019
Adam Sfali

New York : Au même titre que les pays scandinaves, le Maroc, dans un club restreint de pays africains, prouve que nulle véritable et durable sécurité, ne peut être gagnée, sans une réelle politique de développement.



Peut-on mécaniquement corréler les politiques de développement à la sécurité et la stabilité politique ?

C’est la question, à laquelle, le think tank américain, ‘Council on Foreign Relations - CFR’ a consacré sa conférence annuelle, ‘The Sorensen Distinguished Lecture on the United Nations’, organisée le 20 mai dernier, à New York.

Le CFR a invité cette année, Achim Steiner, diplomate allemand et  administrateur du PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement), pour lequel, il était important de soutenir la thèse selon laquelle, la sécurité internationale, dans un monde de plus en plus insécurisé et conflictuel, n’est plus du seul ressort des armées ou des casques bleus, mais plutôt des politiques intelligentes de développement, incluant ce qui est basique, la lutte contre la pauvreté, mais aussi, l’économie, les technologies, la bonne gouvernance et les droits de l’homme.


Achim Steiner a posé son cadre en disant :

Le développement doit être redéfini au XXIe siècle pour s'attaquer aux causes sous-jacentes des crises.

Selon lui, il existe une corrélation quasi-mécanique entre le développement et la sécurité.

Pour preuve, a-t-il argumenté, la sécurité ne prospère que dans les pays où le développement est acquis ou est en acquisition.

Vous me posez la question, y a-t-il des preuves? Eh bien, oui, il y en a. Tout d’abord, les nations qui sont en parfaite sécurité interne et régionale, se sont  les pays scandinaves, où les inégalités sont faibles, où l'État fournit de nombreux services, où les libertés fondamentales et la gouvernance - les systèmes de gouvernance démocratique fonctionnent bien.

Mais encore, ajoute l’administrateur du PNUD :

Nous pouvons aussi regarder du côté de l’Afrique. Des pays qui sont en train d’évoluer économiquement maintenant : Le Maroc pour ne citer que lui. Voici un pays qui investit dans le développement de sa population et de son économie. Il envisage également la liberté politique, parfois contestée certes,  dans le cadre d’une société bien gouvernée et fonctionnelle. Il y a aussi le Kenya et le Ghana..

Achim Steiner conclut qu’aujourd’hui et plus que jamais, la sécurité internationale et la prévention des conflits et de toutes les calamités qui en découlent, ne peuvent être atteintes que par, 

l’aide au développement de sociétés bien gouvernées, qui ont des responsabilités et qui sont transparentes.