La pêche à la canne : une passion refuge durant le mois sacré de Ramadan

La pêche à la canne : une passion refuge durant le mois sacré de Ramadan

Rédigé le 30/05/2019
MAP - Souad Amnay


Rabat - Devant une belle vue sur la mer et une brise rafraîchissante, un certain nombre de passionnés de la pêche trouvent refuge en ce mois de Ramadan dans cette pratique qui rassemble chaque jour des amateurs occasionnels et des vétérans à la recherche de l'émotion à travers la nature.

Avec l'augmentation du nombre de pêcheurs durant le mois béni du Ramadan par rapport au reste de l'année, la pêche à la canne devient très pratiquée par des pêcheurs qui se précipitent après la prière d'Al Asr, faisant la queue sur la plage et sur les rochers, munis de leurs cannes et hameçons pourvu que le moment de joie atteigne le bout de leurs crochets.

Installé sur un rocher surplombant la mer, Issam tient sa canne à pêche d'une main ferme et calme, tout en contemplant la grandeur de l'océan et plongeant dans ses pensées. Armé de patience, il écoute les ressacs des vagues au contact des rochers sans être insensible aux discussions et blagues de ses amis.

Approché par la MAP, Issam El Mghari, a confié que la pêche est une grande passion qu'il pratique depuis son jeune âge, notant que contempler la mer durant des heures procure un sentiment de calme et de sérénité et pourrait même constituer un remède pour une âme meurtrie.

Pour ce pêcheur amateur, la passion de la pêche fut son gagne-pain avant de décrocher un travail dans une usine. "La pêche m'a appris la patience et l'humilité et a conditionné mon comportement et ma relation avec les gens au quotidien", a-t-il ajouté.

Pour sa part, Driss Bennis, a indiqué que ce loisir lui permet de fuir la pression du travail, de changer le rythme de la vie quotidienne, fuir l'agitation de la ville et le stress et de se divertir, en particulier pendant ce mois sacré.

Ce "sport" est également une occasion de rencontrer des amis, de discuter avec eux et d'échanger des expériences dans le domaine de la pêche, a-t-il ajouté. 

Pour bon nombre de pêcheurs amateurs, la taille du poisson pêché ne compte pas. Le plaisir est procuré par tous les détails qui entourent cette discipline: collecter le matériel et les fournitures nécessaires, contempler la vaste mer, discuter entre amis, tester sa force musculaire face aux poissons pris à l'hameçon et les limites de sa patience pendant de longues heures d'attente.

Quels que soient les buts et objectifs des pêcheurs, le dénominateur commun reste le plaisir et l'isolement dans une atmosphère calme et sereine leur permettant de se divertir, de se ressourcer et de s'échapper temporairement aux réalités amères de la vie quotidienne