Islamophobie des particuliers: L’Europe et l’Afrique subsaharienne connaissent les plus fortes croissances

New York : Islamophobie chez les individus et les groupes sociaux, un fléau qui dégénère par des taux de croissance considérables, en Europe et en Afrique subsaharienne, selon une récente étude de Pew.

PH Spiegel

En effet, les européens et les subsahariens, particuliers et organisations non étatiques, sont de plus en plus nombreux à devenir islamophobes, selon le Think Tank américain, Pew Research Center.

 

Dans une récente étude que cet institut washingtonien, a publié, ce mois d’avril, sous le titre ‘Muslims, Jews faced social hostilities in seven-in-ten European countries..’ il est révélé que deux zones géographiques dans le monde, connaissent une inquiétante croissance de l’islamophobie des particuliers.

Il s’agit de l’Europe et de l’Afrique subsaharienne.

EUROPÉENS ET SUBSAHARIENS

Selon l’étude de Pew, Islamophobie chez les particuliers et dans les groupes sociaux, est à distinguer de l’islamophobie des Etats, qui elle, s’exprime par des actes législatifs et administratifs, des harcèlements policiers ou des discriminations de droits.

Islamophobie des particuliers est celle qui émanent des individus et des groupes sociaux. Elle vise, par des actes criminels, les sites religieux islamiques, les musulmans dans les rues ou dans leurs domiciles, des atteintes symboliques comme les attaques médiatiques ou des atteintes aux signes sacrés de l’Islam comme le coran ou la tradition du prophète.

CROISSANCES FULGURANTES

Ces types d’attaques anti-musulmans ont crû dangereusement en Europe et en Afrique subsaharienne.

Source Pew

Selon Pew, l’Islamophobie des particuliers a augmenté en Europe de 71% depuis 2015. C’est le taux de croissance le plus élevé dans le monde, faisant ainsi de l’Europe, le point noir mondial de la haine raciale anti-musulmans.

L’Afrique sub-saharienne connait également une croissance inquiétante de ce sinistre fléau, même si elle part de bas : elle est passé de 25% en 2014 à 38% en 2015.

L’islamophobie des particuliers baisse par contre dans la zone MENA, même si elle part de haut : Elle a baissé de 75% en 2014 à 65% en 2015.

Source Pew

Pew a indiqué, en fin, que Islamophobie et judéophobie, demeurent au coude à coude en Europe.

Les musulmans et les juifs restent les plus persécutés socialement par les individus et les groupes sociaux européens, loin devant les chrétiens.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

  1. N-KH dit

    Ne nous voilons pas la face ! Tous les actes terroristes, en Europe, en Afrique et partout dans le monde, sont commis par des individus se réclamant de l’Islam. Toutes les exactions les plus abjectes à l’encontre des personnes, des femmes et des minorités religieuses, notamment les communautés chrétiennes en orient, sont commises par des criminelles se réclamant de l’Islam et du Coran. Cela a des répercutions en Europe, où de plus en plus de maghrébins d’origines musulmanes prennent singulièrement leur distance avec une religion (l’Islam) qui non seulement n’a jamais porté aucun projet de société (couvertures sociales, progrès médicales, indemnités chômage, etc), mais ne fait qu’enfanter des montres sanguinaires qui donnent à voir la folie du projet qu’ils veulent imposer à l’ensemble de l’humanité : celui d’une dictature génocidaire qui ne témoigne que par l’aliénation horrible de la pensée, la criminalisation de la liberté de conscience et l’étouffement de la vie. Bien sûr, en entendra toujours dans les chaumières musulmanes s’écrier : mais ce n’est pas l’Islam !! Cela ne changera pas d’un iota la montée de l’islamophobie dans certaines contrées du monde (notamment en Europe) et surtout le rejet du musulman.

Les commentaires sont fermés.