‘Islam politique’ un terme à bannir, selon Rached Ghannouchi

‘‘Islam Politique est un terme valise, qui a de tout temps, été l’instrument idéologique de  groupes qui avalisent la violence tout en s’autoproclamant de l’Islam.’’

Rached GhannouchiAinsi a déclaré, Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste tunisien, Ennahda.

Invité à s’exprimer à la conférence, Med Dialogues di Roma, en Italie, Ghannouchi a indiqué que le concept ‘Islam politique’ est à dépasser, pour les mouvements se réclamant de cette mouvance, dans les pays en paix et en voie de démocratisation.

Selon le leader tunisien, il faut commencer à théoriser un nouveau cadre politique pour les islamistes : celui de l’Islam démocratique.

Rached Ghannouchi le conçoit comme une lecture de l’Islam, inspirée par un pragmatisme politique, voire même un certaine conception de ‘realpolitik’, et s’éloignant tant qu’elle peut, des aspects idéologiques abstraits.

Pour le chef d’Ennahda, les islamistes doivent s’inscrire dans des évolutions politiques et philosophiques, devant en faire des musulmans démocrates, engagés pleinement, dans les constructions de leurs pays et dans la lutte contre les extrémismes religieux violents.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.