Etude : La pollution sonore nocturne peut causer une infertilité masculine

New York : Une exposition régulière à un bruit de nuit, supérieur ou égal à 55 décibels, peut entraîner une infertilité chez l’homme.

Archives

La pollution sonore serait dangereuse pour la santé reproductrice chez l’homme.

Selon une vaste étude, menée par des chercheurs coréens de l’université nationale de Séoul, les personnes résidents dans des secteurs bruyants, comme les proximités des boulevards, les rues très animées ou les autoroutes, risquent de souffrir à long-terme d’une infertilité.

Sont concernés par ce haut risque, les hommes, alors que d’autres études antérieurs, avaient liés la pollution sonore, à des troubles graves chez la femme, comme : Les naissances prématurées. L’avortement spontané. Et les malformations congénitales.

MALFORMATION ET SOUS-PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES

L’étude est intitulée ‘Exposure to environmental noise and risk for male infertility’. Elle a été réalisée auprès d’un énorme échantillon d’individus, nombreux de 206.492 hommes, âgés de 20 à 59 ans. La durée de cette étude a été de 8 ans, de 2006 à 2013.

Selon ces résultats publiés dans la revue scientifique internationale, ‘Environmental Pollution’, les chercheurs séouliens ont constaté que parmi les volontaires de cette étude, 3.293 hommes avaient été diagnostiqués d’une infertilité.

Après avoir calculer pour tous les participants, leur degrés d’exposition aux bruits de nuit, en fonction de l’emplacement de leurs habitations, les scientifiques coréens ont établi un lien de causalité direct entre le bruit et l’infertilité.

Selon eux, ces 3293 hommes malades de stérilité, ont été exposés durablement à un bruit de nuit, supérieur ou égal, à 55 décibels.

Ils ont expliqué l’infertilité par les troubles de sommeil causés par la pollution sonores, lesquels engendrent chez l’homme, une baisse de l’hormone masculine de la testostérone. Et entraînent aussi des sous-productions et des malformations des spermatozoïdes.

A noter que la pollution sonore est aussi liée à d’autres problèmes de santé, comme les maladies cardiaques et les maladies mentales.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.