Douanes françaises: La France recule économiquement au Maghreb

En effet, les parts de marchés de la France au Maroc, en Algérie et en Tunisie sont en continu déclin. Selon un rapport des douanes françaises, intitulé ‘Recul des positions françaises au Maghreb’, la France, dans les trois pays maghrébins, observe un recul de ses positions commerciales devant des concurrents européens (Allemagne, Espagne, Belgique, Suisse) et asiatiques, principalement la Chine.

Dans le détail de cette étude de deux pages, agrémentée de statistiques par secteurs, il est démontré que l’offre exportable française n’attire plus au Maghreb, au niveau de secteurs qui furent jadis ses principaux leviers de croissances dans cette région du monde, réputée pourtant très acquise à la France.

Ainsi, dans les 3 pays, la France a perdu entre 2003 et 2012 pas moins de 11 points de parts de marché, quand la Chine en a gagné 5,7 points sur la période.

Par secteur, la France a reculé de 17 points de parts de marché entre 2003 et 2012 au profit de la Suisse et de la Belgique, pour le secteur des produits pharmaceutiques.

Elle a perdu 35 points de parts de marché devant l’Allemagne et l’Espagne pour le secteur des voitures particulières et a reculé fortement face à la Chine pour les secteurs des produits informatiques, des télécommunications, des moteurs et des véhicules utilitaires.

Le rapport a indiqué que la France n’a pu se maintenir au Maghreb qu’au niveau du secteur aéronautique en y marquant une minuscule croissance de +0.8%.

état des exportations des trois pays maghrébins vers la France

Dans l’autre sens, les douanes françaises ont relevé que les exportations des trois pays maghrébins vers la France ont connu des fortunes aux antipodes.

Elles ont stagné dans un état primitif et sans grande valeur ajoutée pour le cas de l’Algérie alors que pour le Maroc et la Tunisie, les offres exportables ont fortement cru et ont gagné radicalement en valeur ajoutée et en diversification.
 
Ainsi, le rapport indique qu’en 2013, les achats de la France au Maghreb ont atteint 11,5 milliards d’euros, soit 2,2 % du total des importations françaises.

Les importations en provenance de l’Algérie sont restées sous développées et axées exclusivement sur les livraisons d’hydrocarbures.
 
En revanche, l’évolution des achats français au Maroc et en Tunisie, entre 2003 et 2013, montre leur insertion dans la chaîne de production mondiale, indique les douanes françaises, en particulier pour l’automobile, les appareils électroniques grand public et l’habillement.
 
Ainsi détaille le rapport, le Maroc a exporté vers le marché français, les matériels de transport (véhicules et équipements automobiles) marquant une croissance qui contribuent pour un tiers, à l’évolution des achats français depuis le Maghreb.

De la Tunisie, la France a importé des produits informatiques et électroniques, d’équipements électriques et ménagers.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.