Disney surpris de la passion chinoise pour ses cuisses de dinde

Los Angeles – Disney exporte depuis près d’un siècle l’imaginaire américain à travers le monde mais malgré cette longue expérience, le géant du divertissement a été surpris de découvrir ce qui alléchait les foules dans son nouveau parc d’attraction en Chine: la cuisse de dinde.

Gâteaux de lune Mickey fourrés au porc, petits pains aux haricots rouges Minnie… Le menu avait été pensé avec soin pour les visiteurs de son nouveau parc Disney à Shanghai, inauguré en juin 2016 après un investissement de 5,5 milliards de dollars.

« Si vous allez à Disneyland (en Californie) ou Disney World (en Floride), on vend des cuisses géantes de dinde, elles font pratiquement la taille de mon bras », a commenté mercredi le PDG de Disney, Bob Iger, devant des journalistes.

« Et quand on m’a dit qu’on allait les mettre au menu à Shanghai, je me suis dit que notre groupe était fou. Pourquoi irait-on vendre des cuisses de dinde en Chine ? », a-t-il poursuivi.

Le PDG a pourtant rapidement découvert qu’il avait tort. Glacées à la sauce hoisin version Disney, les cuisses de dinde ont commencé à se vendre par centaines chaque jour.

« Nous y étions il y a quelques semaines pour l’anniversaire et nous en avons vendu 4.500 en une seule journée. On n’arrivait pas à en acheter assez », a poursuivi Bob Iger dans les studios Disney à Burbank en Californie, le siège du groupe.

Pris de court, le fournisseur polonais de Disney n’a plus été en mesure de couvrir toute cette demande et le groupe a dû partir en quête de nouveaux producteurs jusqu’en Amérique latine.

« Ca nous a surpris », admet le PDG de Disney.

Aux Etats-Unis, les rumeurs abondent sur ces fameuses cuisses de dinde géantes de Disney, une théorie persistante voulant même qu’il s’agisse en fait de pattes d’émeu. Un mensonge démonté par les sites traquant les rumeurs. Ces cuisses viennent en fait de dindes mâles et non femelles, ce qui explique qu’elles soient bien plus grandes que celles que les Américains ont l’habitude de consommer pour le traditionnel repas annuel de Thanksgiving.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.