Agression contre un diplomate marocain au C24: l’ONU qualifie de “malheureux” que la réunion ne se soit pas déroulée “pacifiquement”

Agression contre un diplomate marocain au C24

Suite à l’agression physique d’un diplomate algérien contre un diplomate marocain lors d’une réunion du Comité 24 des Nations Unies, qui se tient à Saint Vincent et Grenadines, l’ONU a qualifié de « malheureux » le fait que cette réunion ne se soit pas déroulée d’une manière pacifique.

“Evidemment, nous sommes présents pour assurer que les réunions se déroulent de manière pacifique”, a déclaré aux journalistes un porte-parole de l’ONU, Farhan Haq, ajoutant: “Malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est passé dans ce cas particulier”.

A rappeler que le chef de mission adjoint près l’ambassade du Maroc à Castries (Sainte Lucie), M. Mohamed Ali El Khamlichi, a été victime, jeudi à St Vincent et Grenadines, d’une agression physique de la part du directeur général du ministère algérien des Affaires étrangères, et chef de la délégation algérienne, M. Soufiane Mimouni.

“Nous espérons que les futures réunions du C24 se dérouleront d’une manière pacifique”, a dit M. Haq.

Réagissant à cet incident, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a précisé qu’au moment où plusieurs pays ont soutenu la participation des représentants légitimement élus des populations des provinces du Sud du Royaume, le numéro 3 du ministère algérien des Affaires étrangères s’en est pris, dans un état d’hystérie, au diplomate marocain, en présence des délégations des pays participant et du secrétariat de l’ONU.

M. El Khamlichi a été transporté à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, poursuit le ministère, ajoutant qu’une plainte, accompagnée d’un rapport médical détaillé, a été déposée par la victime devant la police locale, à l’encontre de M. Soufiane Mimouni.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.