Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Abdellah Lkhattab - publié le Mardi 16 Octobre à 14:09

quelle influence intelectuelle?






Dans nos sociétés d’aujourd’hui, les intellectuelles sont présents à tous les niveaux : les médias, les organisations, les partis politiques. Cette présence est vital pour certains, mais pour d’autres leurs infiltration est sans importance.
Sans doute, l’implication de ces penseurs dans la société est primordiale, ils ne doivent pas se contenter de produire des idées et des discours sans avoir vécu les circonstances de la vie quotidienne. Le contexte socioculturel est une réalité pour l’intellectuel, son intégration est importante pour une création authentique et considérable. Le philosophe, l’écrivain, le sociologue …représentent la partie éclairée de la société, ils constituent le socle de son existence culturelle. Non seulement ils ont le devoir d’être impliqués dans leurs milieu culturel, mais également ils se doivent de guider leurs sociétés avec des idées novatrices et porteuses de solutions aux problèmes socioculturels, actuellement abondants. Pourquoi autant d’écoles et d’instituts dans tous les pays du monde ? Evidemment, c’est pour former une élite éclairée capable de servir la société. Durant l’Histoire de l’humanité, ces penseurs ont poussé les sociétés, avec leurs idées, vers le progrès et le développement. Leurs influence est indiscutable .Ceux des siècles des Lumières, comme modèle, ont donné sens à la vie actuelle des populations européenne. Sans leurs implications, et leurs sacrifices, dans la vie politique d’antan, l’Europe ne serait pas aussi prospère, ni aussi stable. Liberté, démocratie, état de droit, avant qu’ils soient réalité, étaient des concepts, des idées, inventées par les intellectuels de l’époque. Pascale Blaise, sur le concept du communautarisme, a eu l’idée de créer à Paris des transports en commun. Rousseau avait bouleversé la méthode d’éducation de l’époque par ses nouvelles pensées .Le chercheur français Roger Gall, dans son livre (l’histoire de l’éducation), a qualifié ce changement radical de révolution copernicienne ( à la Copernic) dans le domaine de l’éducation.
Par contre, leur abdication de la vie socioculturelle serait fatale. Politiquement, au cas échéant, ce sont les marchands, avec des pratiques mercantiles, qui seront les gourous, la société serait livrée à un sort sombre sans valeurs et démunie de sens. La situation actuelle dans certaines états du tiers monde, où l’intelligentsia est réprimées, est un exemple .Résultat : sous le règne de la tyrannie, les intellectuels soumis à la loi de l’omerta et les peuples guidés par des fanatiques infatués.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles