Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



MAP - publié le Mercredi 31 Août à 10:55

institut sud-africain : La suspension de la fantomatique rasd devra permettre à l’UA de jouer "un rôle constructif" pour le règlement de la question du Sahara




Johannesburg - La suspension de la fantomatique rasd de l'Union africaine (UA) devra permettre à cette organisation de jouer "un rôle constructif" dans le cadre des efforts des Nations-Unies visant le règlement de la question du Sahara, indique l’institut sud-africain des études stratégiques (ISS).



Dans une récente analyse consacrée à la décision du Maroc de regagner l’UA, l’institut souligne que cette décision s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle stratégie marocaine visant à introduire un changement de l’intérieur de l’organisation africaine.

Après 32 ans d’absence, le Maroc est en train de préparer son retour au sein de l’organisation africaine, indique l’ISS, rappelant que le Royaume avait quitté l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, prédécesseur de l’UA), en protestation contre l’admission illégale en son sein de l’entité fantomatique autoproclamée par les séparatistes du polisario. L’Institut revient en détail sur le message adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au sommet de l’UA qui s’est tenu en juillet dernier à Kigali au Rwanda, dans lequel le Souverain a souligné notamment que le moment est arrivé pour que le Maroc retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle. 

Le Souverain a aussi précisé que "le Maroc, qui a quitté l’OUA n’a jamais quitté l’Afrique. Il a seulement quitté une institution, en 1984, dans des circonstances toutes particulières", ajoute l’ISS, rappelant qu’au moins 34 pays africains n’ont jamais reconnu la pseudo-rasd, qui ne dispose d’aucun attribut de souveraineté. "Le changement de l’intérieur de l’UA forme le socle de la nouvelle stratégie marocaine", note l’institut sud-africain.

L’ISS souligne, dans ce contexte, l’importance de la motion signée à Kigali par 28 pays membres de l’UA, se félicitant de la décision du Maroc de rejoindre l’organisation africaine et demandant la suspension de la fantomatique rasd, qui ne représente pas un Etat et qui n’est pas acceptée dans d’autres organisations internationales et régionales.

Se basant sur des analyses internationales, l’institut sud-africain souligne la place de plus en plus prépondérante qu’occupe le Maroc sur les scènes internationale et continentale.

"Le Maroc est un important investisseur en Afrique et entretient de fortes relations politiques et religieuses avec de nombreux pays du continent, en particulier en Afrique de l’ouest", note l’institut.

               Partager Partager


Commentaires

1.Posté par Lahcen ZOUMHANI le 31/08/2016 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Etant un Marocain de souche,je suis pour le retour du Royaume au sein de cette UA,avec des garanties formelles,a savoir que
la rasd et le polisario soient rayés une fois pour toute,pour laisser le champ libre aux membres de cette UA
-Le grand souteneur de ce groupe de mercenaires est l'Algérie et doit être traduit devant une Cour de Justice Internationale(d'ailleurs et jusqu'à présent les harkis refusent un recensement des population détenues contre leur volonté.
-Le régime algérien doit rendre compte de l'argent ou les sommes dispensées(personne ne sait comment et où)
-le nouveau bandit placé à la tête d'une organisation criminelle qui est brahim rhali doit être recherche par l'interpol et la Police Espagnole suites aux plaintes pour agressions sexuelles,détention illégale.
-d'une part le Maroc est en droit de poursuite contre les élements du polisario sur le territoire national.
L'Afrique a perdue dans tous les domaines car à la tête des Etats il y a des Militaires qui ont renversés ceux élus légalement.

Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».