Suivez-nous
App Store | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Facebook | © icondock.com
Newsletter | © icondock.com
YouTube | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
Podcast | © icondock.com
Rss | © icondock.com

Agenda
Transhumance
Infos pratiques
du Mercredi 5 Septembre 2012 au Samedi 29 Septembre 2012 12:00 - 13:00
30, Boulevard Brahim Roudani
Casablanca
Description
La Fondation ONA organise, à la Villa des Arts de Casablanca, l’exposition «Transhumance», de l’artiste Aissa IKKEN.

Vernissage : mardi 04 septembre 2012 à 19h00 à la Villa des Arts de Casablanca.

Une très douce poésie se dégage des œuvres d’Aïssa Ikken. On avait déjà eu l’occasion de s’en apercevoir lors de la rétrospective de 2008 montrant le fruit de 40 années de productions diverses réalisées en deux ou trois dimensions. C’est que l’œuvre paraît indéchiffrable aussi bien pour ce qui est de la composition spatiale d’ensemble, de la structuration des sous-espaces les uns par rapport aux autres, de la forme de signes utilisés, de leur nature que des rapports de couleurs, ocres, marrons, bleus et noirs pour l’essentiel, de la palette. Chacun sent bien que des messages lui sont adressés, même s’il ne peut pas les interpréter immédiatement. Il y a donc là une convergence, au moins partielle, avec le lettresisme ou avec la hurûfiyya qui procède de même avec la lettre arabe, la rendant illisible à chacun pour qu’elle soit lisible par tous, y compris les non arabophones.

C’est parce qu’il n’est pas vraiment de nature décorative que ce type de signe utilisé par Aïssa Ikken est fondamentalement artistique. Car il est, avant tout, ambigu, non pas en tant qu’ancien signifiant devenu désignifié comme chez les lettresistes arabophones, mais comme signifiant insignifiant immédiatement, comme signifiant ne prenant sens que dans des ensembles, des processions de signes éclatant à partir d’une forme centrale. Celle-ci peut être vide comme on le voit parfois dans des sculptures, mais il peut aussi s’agit d’un cercle monochrome, comme dans certains tableaux, ou d’un rectangle comme c’est le cas ailleurs. On sent bien en observant ces ensembles, et beaucoup l’ont dit, que cette œuvre se construit autour d’un secret…




Abonnez-vous à la Newsletter


Nous Suivre

#Lemag..ma