Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Larbi Amine - publié le Mardi 17 Mars à 18:00

Youssoufou Bamba se défend: 'Pour la Côte d’Ivoire le Sahara est marocain'




Paris : L’ambassadeur Youssouf Bamba, ex-représentant permanent de la Côte d’Ivoire à l’ONU vient d’être limogé de son poste, accusé d’avoir qualifié le Sahara de ‘‘dernière colonie en Afrique’’. Il s’en est expliqué sur les ondes de la radio britannique BBC.



‘‘Je n’ai jamais pris la parole contrairement à tout ce qui se dit. Donc tous les propos qui ont été avancés m’ont été attribués’’.

Ainsi s’est défendu l’ambassadeur ivoirien Youssoufou Bamba, l’ancien représentant de son pays à l’ONU, qui a été démis de ses fonctions après avoir été accusé par les autorités de son pays, d’avoir tenu à l’ONU, des propos anti-Maroc.

Interviewé sur les circonstances de son limogeage par la radio britannique BBC, le diplomate a clarifié les faits dont il dit avoir été victime :
‘‘Le 13 octobre 2014, à la 4ème commission des Nations-Unis, à l’Assemblée générale, il y a eu un débat sur la décolonisation. Je n’étais pas dans la salle. Celui qui représentait la Côte d’Ivoire, c’est un délégué qui est en charge des questions de la 4ème commission. C’est lui qui a parlé, ce n’était pas moi. Vous pouvez vérifier dans les retransmissions vidéo, et puis également dans les comptes rendus de presse. Vous ne verrez nul pas mon nom. Vous ne verrez pas mon image non plus.’’

Youssoufou Bamba a précisé :
‘‘Moi je suis diplomate de carrière. Sur la même question, j’ai toujours exprimé la position de Côte d’Ivoire. Pour la Côte d’Ivoire, le Sahara Occidental fait partie du Royaume du Maroc. Ça quand même, c’est le b.a.-ba de la diplomatie. J’ai pris la parole en 2012, je l’ai dit. Ca aussi on peut le vérifier.’’

L’ancien ambassadeur s’est fin défendu :
‘‘La vérité doit être rétablie, doit être dite quand on rend compte de cette situation. L’Ambassadeur Bamba Youssoufou n’a jamais pris la parole à la 4ème Commission. Et ça, personne ne peut le dénier. Je mets quiconque au défi de le prouver que j’ai pris la parole. Si je n’ai pas pris la parole, comment je peux tenir ces propos ? Voilà la question!’’.

C’est le magazine français Jeune Afrique, qui avait attribué au diplomate ivoirien, la déclaration sur le Sahara le disant ‘‘dernière colonie en Afrique’’. Il s’en est suivi de cette publication le limogeage par le président Alassane Ouatara de l’ambassadeur ivoirien.

               Partager Partager