Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Polisario Confidentiel - publié le Mercredi 8 Décembre à 18:36

Wikileaks et le Polisario : vers une dérive Djihadiste ?




Wikileaks, ou la plus grosse fuite de documents diplomatiques de l’histoire aura au moins eu le mérite de clarifier les positions des belligérants dans les conflits de basse intensité qui se déroulent dans le monde, parmi eux celui du Sahara Occidental. Sur ce dernier, l’on se rend compte au fur et à mesure que chacun des protagonistes joue en privé une partition bien différente de ce qu’il expose à l’opinion.



Wikileaks et le Polisario : vers une dérive Djihadiste ?

Concernant le Polisario, la question de l’émergence d’un axe Tindouf-AQMI n’est plus de l’ordre de la conjecture ou de la supposition, puisqu’une note de l’ambassade US à Alger, datée du 16 décembre 2009-soit il ya moins d’un an- fait état du fait que le gouvernement algérien aurait découvert « 3 ou 4 véhicules 4x4 qu’il estimait être destinés à transporter des marchandises entre la Mauritanie et une base arrière d’AQMI au sud de Tindouf ».

La note stipule que le leadership du Front Polisario tente de combattre la montée en puissance des Djihadistes au sein des camps en « censurant l’accès aux sites internet islamistes ».


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».