Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


Mohamed Jaouad Kanabi - publié le Vendredi 1 Janvier à 12:13

Vu d’ici : Jingle Bells !





Vu d’ici : Jingle Bells !
Vivement un annus mirabilis, ‘’instead’’ l’horribilis 2015 qui se termine comme il a débuté, par l’exhibition barbare d’un djihadisme dans sa forme la plus brutale, fanatisée et dérangée. Banalisé aussi par l’usage fatal d’une Kalachnikov au nom de l’islam que ce soit en plein cœur de Paris, Tunis, de Bamako, Tripoli, San Bernardino ou d’ailleurs et que ni la culture, ni le sport, ni  autre expression, n’ont pu être le rempart dévolu à sa violence aveugle.
Il se propage indifférent  au haro planétaire, çà et là, tentant de nous faire reconsidérer notre compréhension du monde. Les valeurs universelles, contestées par les terroristes d’une part, sont mises à l’épreuve d’autre part et ne s’en trouvent que plus fêlées dans tous les sens du verbe.
En témoignent les guerres pour la plupart arabes, qu’illustrent si bien les conflits du Levant, en Syrie, Irak, Yémen, Libye…, les atrocités et soifs de pouvoir dans le Berceau de l’humanité, la crise de la zone euro dont la Grèce de Tsipras est l’icône, l’afflux du million et quelques de migrants vers le Vieux Continent, la montée de partis radicaux de gauche ou de droite à l’instar de Podémos ou du FN, des caprices de Dame Nature et du péril de la main de l’homme, d’où enfin dirait-on un semblant de prise de conscience quant à l’enjeu environnemental lors du COP 21, et bien d’autres mauvaises choses.
On notera cependant en cette année ces clins d’œil tout d’espoir : les accords sur le nucléaire iranien, le balbutiement de la bonne entente entre Cuba et les Etats-Unis, la saveur d’une victoire électorale pour Aung San Suu Kyi, l’entrée réussie aux urnes des communales de la femme-candidate en Arabie Saoudite, le prix Nobel de la paix venu récompenser un collectif tunisien encore meurtri, l’abolissement de la politique de l'enfant unique en Chine et puis, plus réjouissant encore, la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique.

Source : http://www.libe.ma/Vu-d-ici-Jingle-Bells-_a70113.h...

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 495

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara