Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Samedi 22 Octobre à 22:01

Vote surprise du Parlement irakien pour interdire l'alcool





Le Parlement irakien a voté samedi une loi interdisant la vente, l'importation et la production d'alcool, une décision inattendue qui risque de mettre en colère certaines minorités du pays mais qui ravira d'influents partis religieux.
L'Irak, pays majoritairement musulman, compte plusieurs compagnies produisant de l'alcool comme Farida pour la bière et Asriya pour l'arak, un alcool anisé. La consommation d'alcool est assez répandue notamment dans la capitale Bagdad qui compte des petites boutiques spécialisées.

Selon un député et un responsable du Parlement, l'interdiction adoptée samedi a été introduite à la dernière minute et de manière surprise dans un projet de loi sur les municipalités.

"Une loi est passée aujourd'hui (samedi) et l'article 14 interdit l'importation, la production et la vente de tous types d'alcool", a déclaré à l'AFP Yonnada Kanam, député chrétien.

"Toute violation sera punie d'une amende de 10 millions à 25 millions de dinars (7.300 à 18.000 euros)", a-t-il précisé en indiquant qu'il contesterait ce texte devant la Cour fédérale.

Les partisans de l'interdiction ont affirmé que celle-ci était justifiée par la Constitution, qui interdit, selon eux, toute loi en contradiction avec les préceptes de l'islam.

Mais pour certains opposants, cette nouvelle loi viole la même Constitution qui garantit les traditions de toutes les minorités du pays.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara