Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Kouider Hamza - publié le Lundi 13 Juin à 10:08

Vers une nouvelle conception de la laïcité




Ne convient-il pas dire que l’occident lui-même a dénaturé sa propre laïcité ?



Il arrive souvent, dès qu’on prononce le terme “laïcité“, que des spasmes se dessinent sur les figures de certains en signe de refus et de dégoût du cataclysme qui semble venir résonner dans leurs oreilles. Ces gens éprouvent une telle réaction envers la laïcité ,sans oser se poser piteusement la question suivante : “qu’est-ce que la laïcité ? constituent manifestement la quasi- majorité dans un monde bloqué appelé “le Monde Arabe“. Cela doit porter l’esprit méticuleux à soulever tant de questions du genre, pourquoi une telle perception vis-à-vis d’une idéologie dont l’Histoire nous prouve sa résistance aux épreuves ? Pourquoi le monde arabe s’est-il figé dans le carcan tantôt d’une pensée islamiste radicale qui refuse toutes sortes d’ouverture sur l’Autre, tantôt d’un socialisme asséché qui le mène à son grand soir ? N’oserait-on pas dire que l’occident lui-même a dénaturé sa propre laïcité ?

Le terme “laïcité“ remonte bien au xviii siècle où la conception a pris concrètement forme avec la nouvelle charte de “la déclaration de droit de l’Homme et du Citoyen “ faite à la veille de la révolution française en 1789. Cette charte en question-dont les lois promulguées sont toujours de mise auprès des philosophes humanistes contemporains- a institué les véritables valeurs et rudiments de l’humanisme engagé .Comme en témoigne le premier article :“les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Les distinctions sociales ne peuvent être fondues que sur l’utilité commune “,c’est la première colonne humaniste sur laquelle la laïcité s’est échafaudée et s’est essaimée par la suite partout dans les quatre coins du monde. C’est pourquoi il n’est point étonnant qu’on trouve des figures emblématiques de notre monde d’aujourd’hui tel qu’Edgar Morin suggérer comme issue des problèmes de notre monde les valeurs déclarées dans cette charte. Mais avant de se poser la question « quelle perception garde-t-on dans le monde arabe vis-à-vis de la laïcité ? »,il vaut mieux d’abord se poser la question si l’Hexagone n’avait pas abjuré ses valeurs à travers l’histoire ?

Avant de procéder à détailler les facteurs qui font que la laïcité soit perçue comme une hérésie dans le monde arabo-musulman, il convient de se pencher d’abord sur l’occident lui-même en relation avec sa laïcité qui ne cesse d’y voir la panacée à tous les maux. Incontestablement, le monde occidental –l’exemple de la France métropolitaine - n’avait pas de cesse à trahir les principes élémentaires de sa laïcité tout en fermant les yeux sur ses valeurs absolument humanistes. Les cas de figures sont en mille lieues d’être comptés, ce n’est en réalité que tardivement que la France avait banni le port de voile dans les lieux publics sous prétexte de l’uniformité et de ce qu’elle prétend être les vrais principes de la laïcité. Mais en revanche, la laïcité est avant tout le contraire de ces “bêtises institutionnalisées“… A l’origine, elle n’avait existé que pour combattre les uniformités et donner droit à la différence de conception, de confession…C’est apparemment ce qui fait que cette idéologie subsiste jusqu’à nos jours tout en charmant les humanistes. Ces dérives perpétrées en vertu de la laïcité sont formellement dénoncées par les apôtres de la pensée laïque dans le monde occidental “mais on peut dire que l’interprétation de la laïcité est devenue fébrile est sectaire. Pourquoi ? Parce qu’elle a perdu le contenu si bien qu’on s’attache à la forme…cette laïcité vidée de son contenu se raccroche à des formes telles que le voile et le foulard “ a condamné Edgar Morin à la vue de ces atteintes au droit à la différence dont le mode de pensée en question n’avait existé que pour préserver et faire valoir. Il va ainsi de soi que cette image déplorable de la laïcité diffusée par ses titulaires occidentaux soit à l’origine même de sa mal perception dans les pays conservateurs en partie.

Apparemment, la réticence et la répugnance qu’a la laïcité une fois conçue sur le territoire arabo-musulman, sont dues à la réduction de toute son essence à sa définition généraliste et simpliste qui est largement mise en mémoire de chacun : “ la laïcité est la séparation de la mosquée d’avec l’échiquier politique“, répète-t-on dès que le terme s’entend. Cette définition, qui nous fait perdre de vue les autres côtés de cette idéologie, a lourdement pesé contre la perception qu’on doit respectivement avoir à l’égard de la philosophie laïque. Laquelle définition, bien trop limitée, ne représente qu’un aspect parmi d’autres qui s’en est pris, à l’époque, à l’attachement aveugle aux dogmes religieux qui excluent la raison de sa pratique. En outre, l’ignorance, où sombre la nation arabe, n’est pas sortie de l’affaire, car le taux d’analphabétisme pratiquement exorbitant, fait que la région est un terrain de surenchère des idéologies diamétralement opposées , qui tentent de se mettre en avant en récupérant leur“ rebut“ auprès des voix à gagner lors des élections.


Tagué : Kouider Hamza

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».