Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Feu vert américain à la vente de matériel militaire à quatre pays... | via @lemagMaroc https://t.co/XMqXE7wcFI https://t.co/B4Is3yOPho



Zineb El Kadri - publié le Lundi 10 Mars à 00:16

Vers une définition du conte




Le conte est un texte généralement issu de la tradition orale, c’est-à-dire qu’il est connu et transmis par la parole pendant plusieurs générations avant d’être transposé à l’écrit.



Le conte entre caractéristiques et types :

Selon le petit Robert : Le conte est un récit de faits, d’aventures imaginaires, destiné à distraire. Fiction. Contes populaires, contes et légendes germaniques. Contes en vers (ex. La Fontaine), en prose. Les contes de Perrault, de Grimm, d’Anderson. Contes pour enfants. « Contes du lundi », de Daudet. « Trois Contes », de Flaubert. Contes philosophiques, satiriques. Conte de Fées, une aventure étonnante et délicieuse.
Les caractéristiques du conte :
Le conte est caractérisé par son univers merveilleux. Il peut donc y survenir des évènements surnaturels.
1. magie
2. disparition
3. métamorphose
Le conte renferme des personnages flamboyants que l’on trouve généralement exclusivement dans cet univers narratif.
1. sorcière
2. fée
3. magicien
4. dragon
Dans un conte, le surnaturel doit être jugé comme normal par les personnages. Ceux-ci ne s’étonnent pas qu’une sorcière transforme des gens en crapaud ou qu’un dragon apparaisse. Tout ceci fait normalement partie de leur univers.
Les personnages de contes sont peu définis. On les caractérise par leurs traits essentiels : courage, méchanceté, naïveté, etc. Ce ne sont pas des personnages complexes, ils ne jouent qu'un seul rôle : héros ou opposant.
Les lieux et le temps ne sont jamais précisés dans les contes. On situe l’action à une époque et dans un endroit lointains et quelconques.
Par exemple : « Il était une fois dans un pays lointain… »
- Plusieurs contes débutent de cette façon.
Le conte a généralement un but moral. L’histoire contée sert à mettre en valeur ou à dénoncer un comportement.
La moralité exposée dans Le Petit Chaperon rouge montre que la naïveté des fillettes peut parfois leur coûter cher et qu’il faut se méfier de ceux qui disent avoir les meilleures intentions, car ils peuvent nous tromper (idée incarnée par le loup qui cherche à tromper la fillette).
Les types de contes
Il existe différents types de contes. Le classement s'effectue selon la nature de l’histoire, l’univers décrit et les caractéristiques des personnages.
1. Le conte merveilleux
(conte de fée) Il met en scène des personnages évoluant dans un monde magique où les fées, les princes charmants et autres personnages mythiques interviennent.
2. Le conte de sagesse Il vise un enseignement d’ordre philosophique et moral.

L’histoire racontée sert d’exemple ou de contre-exemple à la morale.

3. La fable Elle met en scène une histoire qui vise à enseigner une morale ou un comportement. On peut la lier au conte même si elle est écrite en vers.

Quelques titres de contes bien connus :
1. Les contes des mille et une nuits
2. Blanche-Neige et les sept nains
3. La Petite Sirène
4. Le Petit Chaperon rouge
Ainsi, le mot conte désigne à la fois un récit de faits ou d’aventures imaginaires et le genre littéraire qui relate les dits récits.Le conte en tant qu’histoire, peut etre court ou long.Qu’il vise à distraire ou à édifier, il porte en lui une force émotionnelle ou philosophique puissante.



Tagué : Zineb El Kadri

               Partager Partager