Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Farid Mnebhi - publié le Mercredi 11 Mars à 14:46

Vers un gel de toutes relations entre le Maroc et le Nigéria ?






Dans son immense désarroi à l'approche de la date fatidique de l'élection présidentielle, le Président sortant, Jonathan Goodluck, tente par tous les moyens de conquérir l'électorat musulman.
Aussi, après sa vaine tentative d'obtenir un entretien téléphonique avec le Roi du Maroc, très estimé et respecté par les Chefs religieux musulmans nigérians et les musulmans de ce grand pays, le Président Goodluck s'est résolu à fabriquer un pseudo entretien téléphonique avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Pour ce faire, il a mobilisé les médias officiels et les autorités de son pays pour diffuser ce message mensonger auprès de la communauté musulmane et de leurs responsables religieux afin qu'ils se rallient à sa candidature.

Une démarche du Président nigérian qui viole les us et coutumes qui régissent les relations entre pays souverains.

Un grotesque mensonge, une attitude infantile, par ailleurs unique dans les annales des relations entre Etats, auquel le Cabinet Royal marocain a très rapidement réagi.

En effet, le Cabinet Royal, ayant pris connaissance de cette manoeuvre innommable, a publié, le 10 mars 2015, un communiqué dans lequel il est dément tout entretien du Souverain marocain avec le Président nigérian.

Réagissant également à cette légèreté du président nigérian, les autorités marocaines ont décidé, le même jour, de rappeler immédiatement leur Ambassadeur pour consultations.

Pour mémoire ce Président, arrivé au pouvoir le 16 avril 2011, a été mis à de multiples reprises en examen pour blanchiment d'argent par la Commission Fédérale de Lutte contre la Corruption (EFCC), notamment en septembre 2006 puis 2013 sur le financement de concerts au Nigéria avec Beyoncé, Snoop Doog et Jay-27, sans oublier les énormes scandales de corruption liés au pétrole, les gaffes de communication et la vague de massacres de sang froid commis par les terroristes de Boko Haram.

Il n'en est donc pas à son premier dérapage et c'est pourquoi, aujourd'hui, Goodluck Jonathan souffre d'un manque de légitimité au sein même de son parti, le Parti Démocratique Populaire (PDP), où il est vivement contesté.

Ce docteur en zoologie de l'Université de Port Harcourt, se trouve en très mauvaise posture pour gagner la prochaine présidentielle et cherche des soutiens à l'étranger pour qu'il puisse rallier à sa cause l'électorat musulman, notamment auprès du Maroc.

Une demande qui a été fermement rejetée par le Roi du Maroc qui ne saurait cautionner les visées électoralistes d'un Président qui va à l'encontre de la volonté du peuple nigérian.

Il est certain, que ce comportement irresponsable aura des conséquences sur les relations maroco-nigérianes ; des relations placées au minima en raison du soutien sans limite du Nigéria au pseudo RASD qui pourraient être très sérieusement revues si le Président nigérian persiste dans sa folie.

Monsieur le Président ! Le peuple marocain unanime de Tanger à Lagouira ne vous souhaite vraiment pas good luck !


               Partager Partager