Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14



Mohammed mraizika - publié le Mardi 6 Décembre à 13:09

Uu appel a la raison Rendre aux MRE ce qui est aux MRE




Au moment où notre pays s’attèle avec sérénité à la construction d’un Etat de droit respectueux des libertés publiques et individuelles, Après que le peuple marocain s’est exprimé clairement, le 1er juillet et le 25 novembre 2011, pour une évolution pacifique vers ce même objectif, Au moment où le parti, vainqueur du scrutin législatif du 25 novembre, le PJD, conduit les consultations nécessaires à la formation de son gouvernement.



Mohammed mraizika
Mohammed mraizika
L’association ALMOHAGIR, respectueuse de la légalité et de la volonté du peuple marocain, qui a toujours privilégié l’intérêt du pays et s’est attachée à défendre sa culture et ses causes légitimes, estime qu’il est de son rôle et de son devoir d’alerter et de lancer cet appel pressant à l’adresse du PJD :                                           

Considérant que les MRE constituent une force économique majeure ;
Considérant que des MRE forts de leurs droits civiques et constitutionnels sont à même de jouer un rôle décisif dans la promotion des intérêts supérieurs et stratégiques du pays, à l’instar des autres « diasporas » ;

Considérant que cette force a été bridée et contrariée par des initiatives et des décisions inadaptées qui n’ont généré que méfiance et rupture ;
   
ALMOHAGIR estime qu’il est de l’intérêt du pays que le PJD saisisse ce moment historique pour prendre les mesures les plus audacieuses et les plus justes afin :

- d’assurer la mise en œuvre et de vivifier les droits politiques que la Nouvelle Constitution reconnait aux MRE (articles 16,17, 18 et 163) ;

- de trouver les solutions les plus rationnelles pour leur garantir une représentation institutionnelle, politique et citoyenne digne et efficiente ;

- d’instituer un véritable Ministère MRE, doté de prérogatives et de moyens suffisants, sous l’autorité d’une personne qualifiée, issue de leurs rangs, connaissant leurs besoins, pour mieux répondre à leurs attentes ;

- de régler le problème épineux du CCME en favorisant l’avènement d’un Conseil fiable, pacifié, proche des MRE, fait pour eux et par eux, avec des missions orientées vers la promotion et la défense de leurs droits et  intérêts ;

-  de favoriser le recrutement de compétences MRE au profit des services consulaires et diplomatiques, notamment les services culturels et sociaux, Pour tout dire, il n’est plus possible de décider en lieu et place des MRE. L’échec de la « procuration » est là pour nous rappeler cette évidence, Les MRE sont des citoyens marocains et fiers de l’être; c’est tout dire.

Pour le CAI-ALMOHAGIR/ Paris le 05 décembre 2011
Mohammed MRAIZIKA / Contact :  m.mraizika@laposte.net



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème

Jeudi 6 Octobre 2016 - 12:02 Des législatives 2.0