Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Mardi 8 Décembre à 12:23

Une rencontre à Washington jette la lumière sur les liens avérés entre le polisario et les groupes extrémistes radicaux






Washington - Les liens avérés entre le polisario et les groupes extrémistes sévissant dans la région sahélo-saharienne ont été soulignés, lundi à Washington, à l'occasion de la présentation du "livre gris du terrorisme, au cœur de la coopération sécuritaire Maroc-Europe".
Une rencontre à Washington jette la lumière sur les liens avérés entre le polisario et les groupes extrémistes radicaux
"La collusion d'intérêts entre les séparatistes du polisario et les groupes extrémistes radicaux qui sévissent dans la région sahélo-saharienne n'est plus à démontrer comme en témoigne, notamment le kidnapping en plein cœur des camps de Tindouf, en 2011, de travailleurs humanitaires européens", a souligné El Mostafa Rezrazi l'un des co-auteurs de l'ouvrage. 

M. Rezrazi, qui s'exprimait lors de cette rencontre, organisée au siège du think tank US +Atlantic Council+ devant un parterre distingué d'experts US et de journalistes, a relevé, à cet égard, que les membres de polisario servent comme force d'appoint à ces groupes extrémistes, notamment Al-Qaïda dans le Maghreb islamique (Aqmi). 

Les camps de Tindouf ont toujours été vulnérables face au danger de la radicalisation, a-t-il indiqué, mettant en garde contre la perméabilité des frontières, un facteur qui facilite l'infiltration des camps par les groupes extrémistes sévissant dans le septentrion malien et ailleurs. 

Ecrit par un comité scientifique du Groupe de recherche international des études transrégionales et des zones émergentes (ITEAS), basé à Tokyo, le livre met en avant l'efficience de la stratégie marocaine dans la lutte contre la menace terroriste qui se distingue par son caractère "préventif, multiaxial et proactif". 

Paru dans les éditions "Jean-Cyrile Godefroy" à Paris (France), l'ouvrage de 283 pages conclut que la dimension régionale et mondiale du terrorisme s'impose avec force pour comprendre les évolutions de ce phénomène. 

La présentation de ce livre, a été modérée par M. Peter Pham, Directeur de l'Africa Center relevant de l'+Atlantic Council+, et animée également par Shoji Matsumoto, professeur des études africaines et du droit international à l'université de Sapporo Gakuin.

               Partager Partager