Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


Amal Galla - LeMag - publié le Mardi 4 Février à 21:36

Une photographe italienne raconte son impressionnante expérience dans un Hammam marocain



Fès : Sur le site Travel Reportage, les voyageurs trouvent espace pour raconter leurs voyages, et notamment les expériences un peu insolites.. les découvertes d'autres mondes, d'autres civilisations, d'autres coutumes...



Giulia au Hammam - Ph. travelreportage.com
Giulia au Hammam - Ph. travelreportage.com
Parmi ces voyageurs, Guilia Cimarosti, une photographe et blogueuse italienne de 30 ans, qui vient de narrer son voyage au Maroc, et notamment son expérience inédite et hilarante dans un Hammam de la ville de Marrakech. "Mon premier arrêt dans le pays était Marrakech et là j'ai essayé un hammam (bain de vapeur) pour la première fois." écrit Giulia.

La jeune italienne a essayé un Spa avec assez touristique, un lieu qu'elle n'a pas beaucoup aimé. Et c'est là qu'elle va chercher le véritable Hammam, lequel elle le tentera dans la ville de Fès, une expérience assez authentique, selon ses dires.

"Arrivée d'une longue période passée en Égypte où la nudité est un tabou, même entre amis proches, je m'attendais à la même chose du Maroc. C'est pourquoi j'étais en état de choc quand je me suis retrouvée dans la même pièce avec 50 autres femmes de tous âges et formes, toutes nues et pas gênées du tout" constate Giulia.

Giulia raconte qu'elle a été prise en charge par une femme berbère, la faisant sortir de l'embarras dans lequel elle se trouvait, pour la "baigner" dans la foule de femmes venues se faire plus propres dans ce lieu clos si particulier.
La femme s'est bien chargé de la jeune Giulia, lui assurant un gommage à la marocaine, avec ce frottement assez dur et dont le résultat est une merveille. Giulia est devenue, le temps d'un Hammam, "l'attraction" des femmes qui la contemplaient sous "l'emprise" de la masseuse.

"La femme a été amusée ( mais n'avait pas l'air affolée) par la quantité de peau morte que mon corps a produite - je pensais que j'étais une personne propre , mais apparemment une douche tous les jours n'est pas assez" écrit Giulia.

Et puis l'américaine s'est sentie "nue", tellement "nue", et puis gênée par ce contact désinvolte avec le corps de la dame qui lui frotte le sien.

Giulia s'est laissée après laver les cheveux, elle qui n'a jamais permis à quiconque, depuis des années, de laver ses cheveux y compris les coiffeurs.. La dame lui a rappelé qu'elle était encore une enfant et qu'on devait lui laver ses cheveux.

"Cette exception en valait la peine, parce que je suis revenue à l'auberge avec un grand sourire sur mon visage, probablement plus propre que je n'ai jamais été dans toute ma vie, et en plus, j'ai gardé un souvenir spécial que j'ai ramené avec moi à la maison" conclue Giulia qui assure qu'elle renouvèlera cette expérience chaque fois qu'elle viendrait au Maroc.

               Partager Partager


Commentaires

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus