Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU


Wafaa Taha Latik - LeMag - publié le Jeudi 27 Février à 20:48

Une nouvelle étude remet en cause les bienfaits de l'allaitement maternel




États Unis : L'allaitement maternel est bien meilleur que le biberon, c'est l'idée que toute maman a et essaie d'appliquer pour le bien de son bébé.. mais, voilà qu'une nouvelle étude britannique vient remettre en cause les recommandations d’allaitement maternel.



Allaitement maternel - PH Archive
Allaitement maternel - PH Archive
Selon le Docteur Cynthia Colen de l'Ohio State University, les avantages de l'allaitement sont exagérés. Elle assure que les bébés allaités ne sont pas en meilleure santé que ceux qui prennent le biberon; et qu'à l'inverse, ceux qui prennent le sein ont plus de chances d'avoir de l'asthme que ceux qui prennent le biberon.

L’étude a suivi des enfants participant à la cohorte National Longitudinal Survey of Youth (NLSY) et a comparé les résultats de santé –dont entre frères et sœurs- de 8.237 enfants, dont 7319 frères et sœurs nourris à l’identique dans leur petite enfance et 1.773 frères et sœurs de 665 familles, « discordants »: Au moins un enfant de la famille avait été allaité et au moins un autre enfant avait été nourri au biberon.

Les chercheurs ont évalué 11 indicateurs de santé : l'indice de masse corporelle (IMC), l'obésité, l'asthme, l'hyperactivité, l'attachement parental, le comportement, la capacité de lecture, la capacité en mathématiques, l'intelligence, les scores de réussite scolaire et les compétences scolaires; rapporte le site Santé Log.

Ainsi, l'allaitement n'avait pas d'impact significatif sur la suite de l'évolution de ces enfants. Les différences remarquées dans les études précédentes seraient dues au hasard, à l'éducation, à l'environnement dans lequel évolue l'enfant.

"Je ne dis pas que l'allaitement n'est pas bénéfique, en particulier pour renforcer la nutrition et l'immunité du nouveau-né. Mais si nous voulons améliorer la santé maternelle et infantile, il faut aussi se concentrer sur des changements à long terme comme une meilleure politique de congés de maternité et des possibilités d'emploi pour les mères à faible revenu." souligne le Docteur Cynthia Colen.

Si l'allaitement avait l'impact qu’on lui prête, nous en retrouverions les résultats à long terme, conclut l’auteur, qui appelle à se concentrer sur d’autres interventions qui lui paraissent bien plus prioritaires.

Il faut souligner, toutefois, que ces résultats peuvent être interprétés dans certains pays, mais pour des pays en développement, l’allaitement maternel peut être une condition nécessaire à la survie du nourrisson, souligne toujours le site des professionnels de la santé.



               Partager Partager