Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 19 Mai à 15:41

"Une mise au net est nécessaire" avec les Etats-Unis après le récent rapport du département d’Etat sur la situation des droits de l’Homme au Maroc, selon le politologue Sehimi



Rabat - "Une mise au net est nécessaire" avec les Etats-Unis après le récent rapport du département d’Etat sur la situation des droits de l’Homme au Maroc, soutient le politologue Mustapha Sehimi.



La teneur et les éléments factuels de ce rapport "ne sont ni recevables, ni acceptables", critique le politologue dans une déclaration à la MAP, saluant la "vigueur" de la réaction du Maroc qui avait dénoncé le caractère "scandaleux" et "mensonger" de ce rapport.

Cette réaction, exprimée par deux départements ministériels (Intérieur et Affaires étrangères), "traduit l’exaspération, la dénonciation du montage qui est fait à partir d’éléments infondés, mensongers même", ajoute-t-il.

Pour M. Sehimi, une "clarification" doit se faire dans les rapports avec le département d’Etat US, car cette action est "nécessaire" et le Maroc "l’exige même tant les explications qui lui ont été données jusqu’à présent nourrissent le doute le plus fort quant à l’approche qui a été retenue dans ce rapport et qui parait bien poursuivre des finalités obscures".

"Que veulent les Etats-Unis ?", s’interroge le politologue qui souligne que "le paradoxe" c’est que "jamais" les relations entre les deux pays n’ont été aussi denses et approfondies", avec une coopération renforcée dans plusieurs domaines.

"Si cet aspect inter-étatique constitue un bloc solide appelé à se renforcer, comment ne pas voir que l’état d’esprit actuel du côté du département d’Etat mine gravement ce socle d’amitié et de coopération", observe-t-il se demandant si le Maroc "dérange" certains milieux "affiliés à des lobbies bien identifiés dans des cercles de l’administration américaine et dans ses relais".

Le Pr Sehimi ajoute que le modèle de société marocain, "pourtant salué et apprécié jusqu’à être cité en exemple", est un choix et une volonté, tout comme le redéploiement de la politique étrangère vers d’autres latitudes sur la base d’un partenariat stratégique constitue une "orientation". "Ces deux principes et les axes qui les déclinent bousculent-ils des schémas de +prêt-à-porter+ confectionnés outre-Atlantique parce qu’ils libèrent les forces de libération, d’indépendance et de souveraineté", fait-t-il remarquer pour arriver à la conclusion qu’avec les Etats-Unis, "une mise au net est nécessaire".

Le ministère de l’Intérieur avait indiqué que le dernier rapport du département d'Etat sur les Droits de l'Homme au Maroc est ''véritablement scandaleux", passant de l'approximation de l'information à son invention pure et simple et de l'appréciation erronée au ''mensonge caractérisé". 

Mercredi, l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, Dwight Bush, a été convoqué par le ministre délégué aux Affaires Etrangères, Nasser Bourita, en présence du Directeur général des Etudes et de la Documentation, Mohamed Yassine Mansouri, pour lui exposer trois cas confirmant "la manipulation avérée et les erreurs factuelles flagrantes qui entachent le rapport du Département d’Etat".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara