Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Larbi Amine - publié le Lundi 11 Juillet à 15:58

Une découverte inédite faite par des climatologues italiens au Sahara Marocain




New York: Grace à cette découverte, les évaluations à long terme du climat pourraient être meilleures.



PH sciencemag
PH sciencemag
Des scientifiques spécialisés dans la climatologie, l’étude de l’atmosphère et la géophysique, ont pu réaliser une découverte scientifique assez inédite, au Sahara marocain.

Il s’agit d’une découverte qui permet de mettre en liaison le phénomène de l’électricité atmosphérique et l’intensité des tempêtes de sable et de poussière.

Une étude a été menée, au Sahara marocain, par les climatologues italiens de l'Institut national d'astrophysique de Naples. Son objectif était d’observer des tempêtes et tourbillons de sable et de poussière et d’analyser grâce à l’utilisation d’équipements sophistiqués, des paramètres comme, la vitesse du vent, la température, l'humidité, la pression barométrique, et l'intensité de la lumière du soleil.

Selon les résultats de cette étude, publiés dans la revue scientifique américaine, Geophysical Research Letters, les chercheurs italiens ont découvert que les paramètres cités plus haut, ne suffisaient pas à mesurer l’intensité des tempêtes de sable et de poussières et que leur seules utilisations engendraient des taux d’incertitudes plus grands pour les prévisions des  tempêtes par les climatologues.

Pour cause, la découverte au Maroc d’un nouveau phénomène qui s’est révélé être déterminant pour évaluer le processus des tempêtes: L’électricité atmosphérique.

Selon les scientifiques italiens la tempête du désert soulève deux types de particules, des grains de sable et des poussières plus fines. Les frottements entre ces deux composants génèrent un champ électrique statique qui intensifie la tempête et dont la mesure permet de fournir des valeurs plus proches de la réalité, relatives à la force de la tempête et à sa durée.

Cette expérience, ont conclut les climatologues italiens, permettra de fournir aux aviateurs, aux navigateurs ou aux services de secours, des données climatiques plus qualitatives, pour prévoir la survenue des tempêtes, leur durée et leur intensité.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».